Magazine Cinéma

Le Plaisir de chanter

Par Ffred

Le Plaisir de chanter
L'histoire
Agents des services secrets, Muriel et Philippe forment un improbable duo amoureux. Dans leur nouvelle mission, ils sont chargés de mettre la main sur une clé usb cachée par Constance, la veuve d'un trafiquant d'uranium fraîchement assassiné. Cette jeune bourgeoise étrangement ingénue conduira le duo dans un cours de chant lyrique où s'entremêlent d'autres espions aux voix ensorcelantes. Dans cette comédie d'espionnage, les cordes vocales se libèrent, les corps se débrident et les âmes se poursuivent.
Mon avis
Voilà sans doute l'un des films français les plus délirants et les plus réussis de l'année. Une totale jubilation. Rarement tous les éléments qui forment un film sont autant réussis. Le scénario est assez inracontable tant le nombre de personnages et de ramifications de l'histoire sont nombreux. Mais le tout est parfaitement compréhensible. Les dialogues sont un vrai chef d'œuvre de drôlerie, d'intelligence, de second degré et de fantaisie. C'est souvent très cru aussi bien dans les mots que dans les images, mais ça passe tout à fait, c'est parfaitement homogène. La mise en scène est élégante, rythmée, sans temps mort, sans ennui aucun. L'interprétation est absolument formidable. Tous les acteurs et actrices sont parfaits. Même Lorànt Deutsch c'est dire ! Marina Foïs fait du Marina Foïs mais elle le fait tellement bien, cette voix et ce jeu si particulier peut coller finalement à tous les genres de cinéma, du drame (Darling, Un cœur simple) à la comédie déjantée comme ici. Tous les rôles sont parfaitement rendus mais celle qui surpasse tout le monde c'est l'excellente Jeanne Balibar. Déjà très bien dans le très moyen Sagan, elle assure un max ici. Elle est drôle, émouvante, percutante. Une très belle prestation. Voilà, peu de choses à dire donc sur ce film hilarant qui décoiffe et qui sort tout à fait de l'ordinaire. Après l'excellent La confusion des genres Ilan Duran Cohen confirme qu'il est une des valeurs montantes du cinéma français. Un film d'espionnage comme on en voit peu souvent !  Tout comme une comédie d'ailleurs ! Décapant ! C'est assez rare dans la production française pour le noter. A voir d'urgence pour échapper à la grisaille et à la sinistrose ambiante.
Lorànt Deutsch et Marina Foïs. Carole Bethuel Jeanne Balibar et Julien Baumgartner. Carole Bethuel Nathalie Richard et Julien Baumgartner. Carole Bethuel
Lorànt Deutsch, Julien Baumgartner, Jeanne Balibar, Marina Foïs, Evelyne Kirch et Guillaume Quatravaux. Carole Bethuel

Tu dois activer le JavaScript pour afficher cette vidéo. &VideoID;&typevid;
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte