Magazine Côté Femmes

Barcelone

Par Cecile64pb

collage

Nous avons pris l'avion au départ de l'aéroport de San Sebastian pour Barcelone (5 vols/j) à bord d'Iberia. L'aéroport étant situé à 18km au sud, 4 possibilités s'offrent à vous pour rejoindre l'agglomération :

- louer une voiture : mais Barcelone est gigantesque et sa circulation est chargée et complexe

- monter dans un taxi

- prendre l'Aerobus A1 en direction de la Plaza de Catalunya, tous les 6-15min, 4€ aller -réduction si vous prenez un A/R (valable 1 semaine), le trajet dure 30min et vous conduit en plein centre-ville.

- emprunter le train N°10 en direction de la Estacion de Francia (juste à côté du Parc de la Ciutadella, donc très central), toutes les 30min, le trajet dure 30min et coûte 2€.

Nous avions pris le 1er vol (7h30) et nous avons donc atterri à 8h50, le temps de récupérer les sacs, de prendre le bus. On devait être sur la Plaza de Catalunya vers 10h au plus tard. De là, on a décidé de se rendre directement à l'hôtel pour y déposer nos sacs à la consigne. Je précise que nous sommes partis à Barcelone en plein mois d'Août, il faisait une chaleur accablante et les prix des hôtels étaient assez excessifs. Nous avions réservé une chambre à l'hôtel Catalonia Aragon. Le quartier est plutôt populaire, l'hôtel est correct mais sans plus, les chambres n'ont pas de vue. Une partie du bâtiment aurait été rénovée en 2005, mais l'ensemble est vieillot. Ca fait un bon 3km à pied de la Plaza de Catalunya et 100m de la station de métro Clot. Compter 100€ petit-dej buffet inclus/nuit. Notre escapade a duré 3j dans la ville et c'est bien pour la découvrir, car les sites sont assez regroupés et les connections de métro sont pratiques. Si vous rester entre 2 et 5j, optez pour la Barcelona Card qui permet d'emprunter gratuitement les transports publics et de bénéficier de réductions dans les musées, bars, boîtes de nuit...Compter entre 25 et 40€, pour plus d'infos.

JO1992
Barcelone aurait été fondée sous le nom de Barcino, en 237 av JC, par le général carthaginois Hamilcar "Barca", le père d'Hannibal, farouche ennemi des Romains. La région passa sous domination romaine quelques décennies plus tard, puis fut occupée par les Wisigoths au Vs puis par les Maures. Charlemagne libéra la ville en 801 et fit de la Catalogne une marche de l'Empire franc. Sous son règne, Barcelone devint indépendante. Le 1er comte de Barcelone, Guifré le Velu, regroupa les comtés du Nord et fonda la dynastie de Catalogne dont le règne dura 500 ans. L'âge d'or de la cité commença au XIs : Barcelone devint alors un grand centre commercial et politique en raison de ses activités portuaires et de sa flotte qui était l'une des plus puissantes du bassin méditerranéen. En 1162, les comtes de Barcelone créèrent une confédération avec le royaume voisin d'Aragon. Au siècle suivant, Jaime I acquit les Baléares, la Sardaigne et la Sicile. Barcelone enregistra un certain déclin avec la réunion en 1479 des royaumes d'Aragon et de Castille, après le mariage des Rois Catholiques en lui imposant des politiques commerciales restrictives. Pendant les 3 siècles suivants, la ville passa alternativement à la France et à l'Espagne. En 1833, la province de Barcelone fut créée et la ville devint capitale provinciale. Aux XIXs et XXs, Barcelone fut le centre des mouvements séparatistes catalans, mais aussi du mouvement syndicaliste et anarchiste espagnol. Durant la guerre d'Espagne, la ville fut le siège du gouvernement autonome de Catalogne et un bastion des républicains. Elle fut abondamment bombardée en 1938 par les nationalistes qui ne purent s'en emparer qu'avec l'effondrement de la République, le 26 janvier 1939. Capitale de la Catalogne, Barcelone fait autant parler d'elle pour son dynamisme économique que pour sa ferveur indépendantiste. Barcelone est la 2ème ville et le 1er port d'Espagne et 1er centre industriel et commercial du pays. Ses activités industrielles sont nombreuses et variées dans les domaines du textile, des instruments de précision, des constructions mécaniques et automobiles, du matériel ferroviaire, du papier, du verre et des industries plastiques. cimenteries, mines de lignite et de potasse offrent d'autres sources d'activités dans la région environnante, où la production agricole est également importante (liège, olives, céréales, légumes, raisin, amandes, oranges et pêches).

Sagrada_Familia
Nous commençons la découverte de Barcelone par la Sagrada Familia (9h-18h/20h, 10€ -12% avec BCN Card). Pensez à venir tôt le matin, car le site est très prisé par les groupes de touristes et de particuliers. La construction débuta en 1887 mais le décès de Gaudi en 1926 la laissa inachevée (travaux seront terminés vers 2020-2026; il ne faut pas oublier que selon une décision prise par les fondateurs, l'église ne devait s'effectuer que par fondations et aumônes!). Ce dernier ne construisait pas en suivant un plan définitif, il créait plutôt au fur et à mesure de la construction. La forme des arcs elliptiques se retrouve dans la silhouette des gigantesques tours élancées aux extrémités colorées. Dotée de 12 clochers représentant les 12 apôtres, l'église est une combinaison de symbolisme et d'architecture. Les greniers de l'église ont été prévus pour contenir de grands choeurs, les tours pour recevoir d'énormes tubes en forme de cloche et leurs sons. J'ai été assez déçue par la visite libre car l'intérieur étant en chantier, il y' a plein de poussière, c'est bruyant et tellement dépourvu de vie, de décoration comme on a l'habitude dans les autres églises (retable, orgue, peinture...). Je ne vais pas vous faire une description car je suis convaincue que vous achèterez un livret sur la Sagrada Familia. Notre estomac commence à gargouiller, donc on se pose dans le parc situé juste derrière la Sagrada Familia pour pique-niquer, à l'ombre des grands arbres.

Antonio_Gaudi
Antonio Gaudi (1852-1926) était un architecte catalan dont le style unique n'intègre aucune école, ni mouvement. Il réalisait beaucoup de changement dans ses travaux et suivait ses impulsions, l'harmonie de ses oeuvres donne un style vivant, imaginaire. Il a créé de nombreuses innovations qui ont dépassé les limites de la construction et de l'imagination. Dès 1910, il refuse tout travaux afin de se consacrer à la Sagrada Familia. Gaudi mourut écrasé par un tramway le 10 juin 1926 en se rendant au chantier. Son style se caractérise par un symbolisme, un imaginaire reliant la lumière et l'espace  à travers des éléments décoratifs

casa_Milla

On continue notre promenade en longeant la Carrer de Provença jusqu'à l'intersection avec le Passeig de Sant Joan, que l'on remonte un peu pour voir la Casa Milla "La Pedrera" (actuel Caixa Catalunya), construite pour la famille Mila de 1905 à 1910, ses ondulations évoquent la mer et l'encadrement des ouvertures fait penser à des habitations troglodytiques creusées dans la montagne; initialement à 3 façades, Gaudi a fait disparaître les angles et créé une façade unique courbée et continue.

Casa_Batllo
On descend le Paseig Sant Joan jusqu'à l'angle droit du Carrer d'Arago et puis jusqu'au croisement avec le Paseig de Gracia. On découvre à l'angle, caché derrière les grands arbres La Casa Batllo (7j/7; 9h-20h; réservation des billets, visite audioguidée).Rénovée et refaçonnée par Gaudi entre 1904 et 1906 avec des pierres colorées de mosaïques incrustées dans sa façade, avec des balcons faisant penser à des masques vénitiens et sans oublier la toiture en tuiles vernissées. L'extérieur représente un étang et ses ondes d'eau -telle l'oeuvre de Monet "les Nympheas"-, à l'intérieur, la décoration (mosaïques, vitraux...) en fait un lieu presque imaginaire, presque un décor de film fantastique où les murs pourraient ouvrir sur un autre monde (comme dans le 1er volet de Narnia).

Casa_Batllo_zoom

.

Casa_Amatller
.

La Casa Amatller (privé) est mitoyenne de la Casa Batlo est de Josep Puig I Cadafach dont la façade en escalier rappelle celle des villes hanséatiques. On est en plein dans un quartier surnommé l'Eixample : au XIXs, la démolition des murailles médiévales due à la croissance démographique de Barcelone libère un espace à aménager, dès 1860, est appliqué un plan d'aménagement consistant en une série de rues parallèles à la mer, traversées de rues perpendiculaires. l'ensemble arbore une décoration Moderniste alliant verre, bois, fer forgé et céramique.

On descend ensuite vers la vieille-ville en traversant la Plaça de Catalunya aménagée en 1927, ornée de sculptures de Llimona, Arnau, Gargallo... puis on emprunte l'Avinguda del Portal de l'Angel et on arrive au quartier historique, surnommé Barrio Gotico (car la majorité de ses bâtiments datent des XIII et XIVs). C'est un quartier paisible aux ruelles pavées encadrées d'édifices, de boutiques, de restaurants...

Num_riser0003
Barrio_gotico

Seu_Barcelona
On commence par la Plaça Nova dotée de 2 tours, restes de l'enceinte du IXs -autrefois percée de 4 portes- puis la Pla de la Seu mise en valeur par la cathédrale gothique (7j/7; 8h-13h15/16h30-19h30) du XIIIs-XIXs, en effet sa construction dura 6 siècles puisque la façade principale fut terminée en 1890. Cette cathédrale "composite" fut édifiée sur une ancienne basilique paléochrétienne dont subsiste le baptistère du IVs. A l'intérieur, les stalles du coro sont finement sculptées et leurs dossiers furent peints des armoiries des chevaliers de l'ordre de la Toison d'Or au XVIs, lors d'une assemblée dirigée par Charles Quint, ici. La cloture en marbre du XVIs retrace le supplice de Ste Eulalie, patronne de Barcelone dont les reliques sont conservées dans un sarcophage d'albâtre du XIVs, dans la crypte.

Seu_clo_tre

Ne manquez pas le cloître (7j/7; 9h-13h/16h-19h) qui offre un moment de fraîcheur avec ses palmiers, magnolias...

En ressortant de la cathédrale, on prend le temps d'admirer les élégantes façades de la Casa de l'Ardiaca (à gauche, anc de l'Archidiacre et actuel Bureau des Archives historiques municipales), la Casa de la Canonja (à droite, anc des chanoines et actuelle résidence du président de la Généralité) et la Pia Almoina (anc hospice - actuel Musée diocésain). 

Pla_a_del_Rei
Longez la carrer dels Comtes jusqu'à la Plaça del Rei (sur la gauche, dont le seul soucis est de ne pas offrir assez de recul pour prendre une photo gobale), entourée d'édifices médiévaux comme le Grand Palais Royal, la chapelle Ste Agathe, le palais du Lieutenant et la maison Clariana-Padellas (actuel Musée d'Histoire) et le Mirador del Rei Marti du XVIs.

Palacio_de_la_Generalitat
On revient sur nos pas et on longe le déambulatoire de la cathédrale jusqu'au Palacio de la Generalitat (L-V 10h-14h) du XV-XVIIs hébergeant le siège du gouvernement autonome de la catalogne -autrefois Cour Royale de Justice du Royaume de Valencia-, sa façade gotico-Renaissance à 3 étages est couronnée d'une balustrade rappelant l'Escorial, l'intérieur possède de splendides plafonds à artesonados dans le Salon Dorado et d'impressionnantes fresques et mosaïques.

Carrer_del_Bisbe

Jolie galerie couverte néogothique (1929) reliant la Casa dels Canonges au Palacio de la Generalitat, dans la Carrer del Bisbe

Passeig_de_Colom
On descend tranquillement à travers le dédale de ruelles dont la plupart est à angle droit, vers le Passeig de Colom, grande artère plantée de palmiers que l'on traverse pour se promener sur le Port Vell. Si vous avez le temps, ou des enfants, je vous conseille de visiter l'Aquarium de Barcelone (7j; 9h30-21h/23h; 16.5€, -12ans 11.5€, +60ans 13€), un des plus grands d'Europe alliant des espèces méditerranéennes à des exotiques, sans oublier l'océnario, un tunnel de 80m.

Barcelone_Vendeurs___la_sauvette
On longe le front de mer jusqu'à la plage. A toute heure de la journée, les vendeurs ambulants vendent des lunettes, CD, DVD... de contrefaçon (remarquez que les vendeurs ont disposé leurs articles sur une bâche ou un drap, prêt à être replié en 2s si la Police arrive. C'est vraiment un moment super drôle, les voir tout rassembler et attendre que la Police s'en aille.

Barcelone_Playa
Playa

Barcelone offre 4.2km de plage sableuse divisée en 4 zones : Barceloneta (métro du même nom), Icaria (métro Ciutadella Villa Olimpica), Marbella (métro Poblenou) -à moitié nudiste, la loi espagnole interdit ce type de pratique-, Sitges. Les plages sont bondées en été. La plage Icaria n'est pas très grande, donc on est tous collés les uns aux autres. La mer n'est pas très propre mais on a tellement chaud, qu'on fini par s'y baigner!

Port_Olimpic
Les Molls de Mestral et de Gregal sont 2 lieux très agréables pour les début de soirées estivales car les restaurants qui se succèdent, servent tous en terrasse, face aux mats des voiliers! Les rabatteurs vous interpellent avec une aisance polyglotte déconcertante, on jette notre dévolu sur La fonda del Port Olympico, compter 25€/pers (paella, entrecôte, chipirons, calamars...), c'est une adresse fréquentée par les touristes, mais le site en vaut la peine.

Une autre adresse très très sympa, c'est la Torre Altamar, située sur le Passeig Don Joan Borbo Comte, cuisine soignée, internationale (raviolis de légumes, foie gras de canard, gambas...), cabine qui se promène à 75m de hauteur à la déco plutôt cosy et offrant une vue à 360° sur Barcelone, le port, Montjuic et la Méditerranée.

On a fini notre 1ère  journée et on rentre à l'hôtel en attrapant le métro à la station Ciutadella Villa Olimpica. 

   


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cecile64pb 112 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog