Magazine Cinéma

Le Plaisir de chanter

Par Marymalo


Une autre espèce de « Confusion des genres » pour le réalisateur de ce précédent film, qui mêle cette fois l' espionnage qui ne se prend pas au sérieux mais qui tue quand même pas mal ( comme dans les frères Coen), la comédie anti-romantique avec l'excellent duo Marina Foïs et Lorant Deutsch dont les dialogues sont vraiment cyniques et très vie urbaine moderne, et la fantaisie avec le personnage de Jeanne Balibar, dont le rôle semble écrit sur mesure pour elle, apportant légèreté et décalage. Le chant lyrique amortit le côté loufoque et nous transporte au delà de la routine et de la grisaille et nous donne envie aussi de gôuter au plaisir de chanter. Mais la cartésienne que je suis a du mal avec ce va-et-vient d'un genre à l'autre, de scènes très osées (avec le jeune Julien) à des moments très fleur bleue comme dit Télérama, et donc l'impression globale, et ce malgré un excellent casting, n'est que d'une grenouille!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines