Magazine Sport

404 heures d'entraînement

Publié le 17 décembre 2008 par Pascal Boutreau

Newsmlmmd.912bdb92e725806977ef81ddd5d2107f.1b10b Et voilà, j'ai le tiercé dans le bon ordre. Usain Bolt, sportif de l'année de L'Equipe, devant Michael Phelps et Rafael Nadal. Il succède à Roger Federer, sacré les trois dernières années. Sacré podium, sacrés champions. En cette année olympique, il était bien difficile de départager Bolt et Phelps. Mais perso, j'estime que l'athlé est le sport number one, universel par excellence puisqu'on y trouve des champions de tous les continents contrairement à la natation où l'Africain ou le sud-américain se font rares. Dans ce contexte, même si ce qu'a réalisé Phelps est exceptionnel, Bolt et ses trois ors pour autant de records du monde méritait ce "titre". Un titre qui a peut-être plus d'importance que vous ne l'imaginez. Sur le DVD de Ian Thorpe (je l'avais acheté pour essayer de comprendre certains aspects techniques), il est ainsi mentionné dans le palmarès de l'Australien, la deuxième place dans le classement de "sportif de l'année" décerné par L'Equipe je crois en 2000. Au milieu des médailles olympiques et records du monde, ça signifie quand même quelque chose...

..............................................

ARGH
Un mot sur la commission de visionnage mise en place par le football. moi je dis: ENFIN ! Sur un terrain, les arbitres ne peuvent tout voir (quand l'arbitre est français, il ne voit de toute façon pas grand-chose). Désormais, cette commission, composée de deux anciens arbitres, deux anciens joueurs et deux anciens entraîneurs, pourra statuer et alerter la commission de discipline sur visionnage des images. Il ne s'agit pas de refaire le match en analysant les erreurs "techniques" d'arbitrage (hors-jeu etc) mais d'alerter sur les actes de violence et de tricherie qui pourront ainsi être sanctionnés a posteriori. On peut donc espérer qu'un joueur ayant délibérément plongé dans la surface et provoqué un penalty prenne un match de suspension ou encore qu'un Valbuena (entre autres) paye enfin pour sa faculté à s'écrouler dans un grand cri au moindre souffle de vent...  Une agression comme celle du Lyonnais Réveillère (en photo) pourra aussi être réétudiée en commission de discipline. Reste désormais à expérer que cette commission aura de réels pouvoirs et qu'elle sera suivie par les messieurs chargés de punir les tricheurs du foot.

.............................................

En vrac, sachez que se dispute actuellement l'Open d'Arabie Saoudite de squash, le deuxième tournoi le plus doté de la saison. Ce mercredi soir, Greg Gaultier et Thierry Lincou sont opposés en quart de finale. A suivre.

Pas mal de ski nordique ce week-end avec du ski de fond à Düsseldorf sur des épreuves de sprint où les tits Français ne devraient pas avoir trop de mal à faire mieux que la semaine dernière en Suisse. Du saut à skis aussi à Engelberg, en Suisse, avec on l'espère une confirmation de la grande forme d'Emmanuel Chedal, septième la semaine dernière à Pragelato. Enfin, retour du combiné nordique avec deux épreuves à Ramsau, en Autriche. Avec deux podiums décrochés à Trondheim il y a dix jours, Jason Lamy-Chappuis sera encore une fois l'un des favoris.  Je suivrai bien sûr tout ça, mais cette fois à distance, devant ma télé au journal.

..............................................

GRAPH GLOBAL
Comme annoncé, voici le bilan de la saison 2008. Sacrée saison avec évidemment l'Ironman de Nice en temps fort. Un 22 juin fabuleux certes mais surtout une aventure collective incroyable au cours des six premiers mois de l'année avec mes amis du Meudon Triathlon. Je me suis aussi bien amusé avec quelques nouvelle "expériences" genre un week-end avec une belle course à pied de 22km le samedi après-midi (La Champenoise) et un CD le dimanche (Pont-Audemer) ou encore avec un dimanche occupé par Paris-Versailles le matin et un tri l'après-midi... Amusant...

GRAPH HEURES
D'un point de vue chiffré, en incluant le mois de décembre 2007 où j'ai repris les choses sérieuses, on arrive quand même à : 1720 km de course à pied (157 heures), 4468 km de vélo (171 heures) et 202 km de natation (77 heures) soit un total de 404 heures de pratique sportive estampillée triathlon (il faudrait ajouter un peu de tennis, de roller et de squash). Sachant qu'il y a un peu plus d'un an, je repartais presque de zéro, je ne suis pas mécontent même si par rapport à certains lecteurs de ce blog, tout ça reste très "petit joueur"... Plus de 400 heures, sans compter les préparations, les temps de transport, les douches d'après séance etc... l'air de rien, ça en fait du temps où on pourrait faire autre chose (dormir par exemple). Comme l'indique le graph, il y a clairement eu un avant et un après Ironman... Dur de repartir à l'entraînement sur le second semestre.

COURSE GRAPH
Heureusement, la Saintélyon m'a obligé à entretenir un niveau de base en course à pied. Ce qui ne fut bien évidemment pas le cas en vélo puisque je n'ai dû le ressortir que deux ou trois fois depuis juin... Je sais, c'est pas bien, mais moi le vélo... si je peux éviter... Au niveau des sensations, c'est sans doute en mai que je fus le plus à l'aise avec l'impression de pouvoir tout enchaîner sans aucun souci. Sans aucun doute les effets du stage club fin avril à La Colle-sur-Loup. Une énorme semaine (enfin pour moi) avec 29 heures d'entraînement au programme.

En conclusion, un grand merci à Ben (Pierre-Yves Provost) pour son plan d'entraînement et sa générosité pour partager son "savoir" en matière d'entraînement. Merci à toutes celles et tous ceux qui m'ont accompagné durant cette longue mais exaltante saison que ce soit par des encouragements ou en me facilitant les choses comme ma chef Sylvie qui a été plus que cool sur les plannings me permettant par exemple de disposer de nombreux week-ends. Promis en 2009, je me calme... peut-être....


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 6812 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine