Magazine Culture

Agoria - Go Fast (Pias - 2008)

Publié le 23 décembre 2008 par Zorbalebreak
Go Fast où comment un Lyonnais avec la tête de Benjamin "Ben" Linus (de Lost) vient par surprise assoir tout le monde par terre. A vrai dire, personne ne sentait trop le truc: les B.O. des films de ou produit par Luc Besson, même lorsque Massive Attack (Danny The Dog) et Archive (Michel Vaillant) s'y sont attelés, ont toujours été des foirades complètes. Avec le morceau d'ouverture, Tender Storm, on prend d'ailleurs un peu peur puisqu'il s'agit juste d'1 minute 21 de bruits d'ambient. La suite, Altre Voci, n'est apparemment pas mieux: 6'07 de claviers dans la même veine ambient que précédemment, de vocalises spectrales, avec un battement de coeur en sourdine et des grésillements. Et puis on réalise qu'il s'agissait juste d'une mise en bouche, d'une longue entrée en matière pour mieux cueillir à point l'auditeur. Et c'est Memole Bua qui s'en charge. Le genre d'odyssée techno qui rappelle soudainement pourquoi on a immédiatement aimé cette musique. Un beat 4/4 de grosse caisse et une longue montée agrémentée de nappes de clavier. Et la caisse claire qui attaque à 1'40 tandis que la ligne de basse se fait hypnotique. Putain que c'est bon!!! On est à peine remis, qu'Agoria nous assène Dust, petite merveille de deep house vocale avec un je ne sais quoi de classique (l'effet de l'orchestre de cordes sans doute), le genre de morceau que pourrait sortir Ben Watts sur Buzzin' Fly. Agoria réitère d'ailleurs l'exploit avec Solarized, beau comme du Hercules And The Love Affair. J'ai aussi envie de citer Eden, qui me rappelle le Landcruising de Carl Craig, tandis que Run Run Run le voit s'essayer avec succès à l'electro. Quant à Diva Drive, il s'agit juste du genre de banger dans le style de sa Onzième Marche que notre homme est capable de produire. Putain de ville, Lyon: tout le monde se foutait de sa gueule avec Raymond Barre et maintenant ils ont les Nuits Sonores, l'OL et Agoria. Jeu, set et match...
Agoria - Dust
French techno producer Agoria has surprised everyone with this soundtrack, for the movie Go Fast, which is a real techno masterpiece. Memole Bua, Dust, Run Run Run and Diva Drive deserve to be crown instantaneous classics.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Zorbalebreak 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines