Magazine

Je veux mon lit

Publié le 23 décembre 2008 par Paulo Lobo

Il est 23h00.Je veux mon lit, je veux mes draps sans plis, je veux ma nuit noire.Un jour, j'attellerai mon cheval, je rentrerai dans le bar. Quand ce jour viendra, quand je franchirai la porte d'entrée, je veux que la caméra soit tournée vers moi.Je demanderai un verre, accoudé au comptoir. Je serai plus fort que mes doutes. Je ferai un malheur, je serai admiré et détesté, je serai Lagardère.Je n'aurai peur de rien.Excepté peut-être de me coucher seul, plus tard le soir, dans mon grand lit.Mais je resterai impassible dans une sorte d'indifférence de dandy dodelinant.Pour  le plaisir, de façon totalement injustifiée, un individu trapu au chapeau sournois me cherchera noise. Je ferai l'abonné absent, il insistera, on se bagarrera. Je lui ferai mal. Il me rendra ma monnaie.Je n'ai jamais rien compris au Poker. La Belle surgira devant moi. Je lui dirai bonjour, tout en n'en pensant pas moins. Ma timidité me dictera un grand silence. Je serai paralysé, cloué au sol et au plafond, sans connaître mon avenir. Je chercherai un bon scénariste, en vain. Je crierai du plus profond de mon âme 'Y a-t-il un poète dans le saloon?'Mais peut-on obliger quelqu'un à jouer de la guitare s'il n'en a pas envie? Peut-on demander à une fille d'être moins belle que le soleil?J'ai vu aujourd'hui de quel bois la terre se chauffe.  

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Paulo Lobo 1390 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte