Paulo Lobo

Description

Paulo Lobo est né au Portugal, à Baixa da Banheira, en 1964.
A l’âge de six ans, ses parents émigrent au Luxembourg. Très jeune, il se passionne pour la photographie et se forme à cet art en tant qu’autodidacte. Depuis 2007, il est rédacteur en chef et photographe pour le magazine Wunnen.
Il a réalisé plusieurs expositions individuelles et collectives parmi lesquelles : Ó gente da minha Terra (Instituto Camões Luxembourg, 2003) ; Fado, le vertige de l’âme (Centre des arts pluriels, Ettelbruck, 2006) ; Terra de Vida (avec Jérôme Melchior et Didier Sylvestre, Kulturfabrik, Esch/Alzette, 2006) ; Coffee Talks (Instituto Camões Luxembourg, 2010) ; La face cachée des mots (Cdmh Dudelange).
En janvier 2013, il présente une nouvelle exposition, ensemble avec les photographes Jessica Theis et Jérôme Melchior : Última estação : Esperança ( Instituto Camões Luxembourg).

Depuis 2005, Paulo Lobo tient également un blog intitulé « Voyages en suspens », avec des écrits divers sur la culture, la photographie, le cinéma.
http://paulolobo.blogspot.com
www.paulobo.com


1390 partages

MES BLOGS

DERNIERS ARTICLES (1083)

  • Je commence par dessiner un arbre

    commence dessiner arbre

    .Tout seul sur la feuille de papier, sans ciel, sans terre, il s’ennuie ferme, même pas un petit souffle de vent pour faire frémir ses branches.Autour de lui, j... Lire la suite

    Publié le 30 novembre 2020
  • Les masques n'ont plus le monopole de la conduite accompagnée

    masques n'ont plus monopole conduite accompagnée

    Et les gens n’ôtent même plus les masques quand ils sont à table.J’observe, je vois la perplexité dans les visages, l’interrogation, peut-être même de la... Lire la suite

    Publié le 20 novembre 2020
  • Sombre brouillard

    Sombre brouillard

    Ce brouillard qui enveloppe les routes, c’est impossibilité de voir au-delà du cime des arbres au premier rang, c'est l'impression de tomber dans un trou alors... Lire la suite

    Publié le 18 novembre 2020
  • Un zine basé sur ce blog que vous tenez entre les mains

    zine basé blog vous tenez entre mains

    Il s'appelle "dans un souffle la nuit", il a 64 pages et il associe photos et textes extraits de ce blog "Voyages en suspens". C'est mon premier zine, que vous... Lire la suite

    Publié le 10 novembre 2020
  • Une prière me console

    Au cœur de la nuit, au plus profond du silence, je me réveille, l’esprit agité. Le sommeil me harponne, je me débats, je quitte le lit comme si je me sauvais de... Lire la suite

    Publié le 27 octobre 2020
  • Two lovers walking

    lovers walking

    Les mots me font défaut. Parler pour ne rien dire. Ecrire pour ne rien frire. Mais dire que la mer est belle et que ton regard est profond. Lire la suite

    Publié le 23 octobre 2020
  • Le souffle beaucoup plus que les pas

    souffle beaucoup plus

    Que demander de plus. Un grand saut dans le néant. Il n'y a pas un seul jour où je n'ai regret d'être ici. Ici et maintenant, ici ou maintenant, peu importe.... Lire la suite

    Publié le 06 octobre 2020
  • Lumière et projecteur

    Lumière projecteur

    Lumière, projecteur, éclairage. Je regarde et je vois, l'image derrière le voile, sensible et rétive. Combien de minutes, combien d'heures te faut-il... Lire la suite

    Publié le 24 septembre 2020
  • Mademoiselle

    Mademoiselle

    Les brumes se dissipent lentement au fur et à mesure que le jour se lève... Il est temps de prendre la cape et l'épée et de s'élancer vers l'inconnu. Il y a... Lire la suite

    Publié le 11 septembre 2020
  • Il suffirait d'un regard

    suffirait d'un regard

    Mais quelle délectation vous avez à porter ce masque. Tout d'un coup, la question du droit à l'image est réglée. Je ne vous identifie plus. Vous êtes devenu un... Lire la suite

    Publié le 09 septembre 2020
  • Oui, les temps sont pesants et le monde ne tourne plus vraiment rond

    Oui, temps sont pesants monde tourne plus vraiment rond

    ... Je ne sais pas moi, est-ce qu'on ne pourrait pas reprendre un peu de baume au coeur, juste le temps d'un rêve ou d'une fin d'après-midi ? Lire la suite

    Publié le 06 août 2020
  • L’enfant terrible a encore frappé

    L’enfant terrible encore frappé

    La porte était fermée de l'intérieur. Et moi j’étais dehors. J'avais de la chance, je pouvais contempler le ciel à loisir, et puis j'avais terminé mon boulot,... Lire la suite

    Publié le 28 juillet 2020
  • Confession d'un enfant âgé du siècle

    Confession d'un enfant siècle

    Chers amis, j’ai une confession à vous faire, puisque il nous faut nous habituer à l’exception, garder les distances et souligner les excès, surveiller les... Lire la suite

    Publié le 20 juillet 2020
  • L'Ar(t)naque - Kulturfabrik

    L'Ar(t)naque Kulturfabrik

    Cet après-midi, il faisait un beau soleil; et j’avais vraiment envie d'oublier toute la sinistrose ambiante, je voulais voir des gens, de parler avec des gens,... Lire la suite

    Publié le 12 juillet 2020
  • Cocooning créatif à la Kulturfabrik Esch

    Cocooning créatif Kulturfabrik Esch

    Irina Moons, Mett Hoffmann et Nora WagnerLa Kulturfabrik est décidément un endroit à part. Tous ceux qui la connaissent savent de quoi je parle. Lire la suite

    Publié le 03 juillet 2020
  • Perdues les belles heures de l’aube

    Perdues belles heures l’aube

    Il est encore tôt le matin, je laisse la radio déverser son flot de paroles rassurantes, la Terre tourne, je le sens dans ma peau, à l'intérieur de mon caveau,... Lire la suite

    Publié le 26 juin 2020
  • Capitaine, je vous en supplie

    Capitaine, vous supplie

    , larguez les amarres et emmenez-moi vers des contrées lointaines, des îles et des forêts sauvages, d’une naïveté confondante, où l’imagination est reine et le... Lire la suite

    Publié le 24 juin 2020
  • Que faire quand on n'a plus ses vingt ans ?

    faire quand plus vingt

    Je serais tenté de vous dire : marchez, n'arrêtez pas de marcher, arpentez la grande ville, écoutez ses bruits, soyez attentif aux lumières. Lire la suite

    Publié le 22 juin 2020
  • Le passé tire sa révérence

    passé tire révérence

    Enfoui dans la terre, il n'est plus visible pour personne. Les hommes ont autre chose à faire.Ces vieilles histoires ne les intéressent plus. Ils préfèrent des... Lire la suite

    Publié le 19 juin 2020
  • La fuite en avant

    fuite avant

    La musique résonne en moi, longtemps, très longtemps après s'être éteinte. Chaque note a la portée d'un tir de canon. Je pensais que c'était oui (je pensais... Lire la suite

    Publié le 10 juin 2020