Magazine Cuisine

Soupe à l'oignon ou lendemain de fête...

Par Christine Faudray

Traditionnellement elle se déguste chez nous vers les 4 heures du matin après une grosse fiesta ou alors au lendemain d'un dîner très copieux si vous voyez ce que je veux dire...

Elle était donc la bienvenue en ce 25 décembre à midi après le réveillon du 24, car bien qu'étant en Provence, (enfin aux portes de la Provence), nous ne respectons pas du tout la tradition du gros souper* (qui est en fait  un souper maigre) suivi de  la messe de minuit. Non, nous sommes plutôt du genre à nous mettre à table vers 20h 30 pour l'apéritif et ensuite nous réveillonons simplement en famille jusqu'à parfois très tard! Pas de messe de minuit, pas de bûche dans la cheminée (d'ailleurs nous n'avons pas de cheminée!) nous gardons seulement la tradition des treize desserts qui est de loin la plus intéressante! mais avec des variantes par rapport à la tradition provençale.

*Pour ceux qui veulent connaître la véritable tradition du gros souper c'est par ici et pour les treize desserts, c'est par

Voilà pourquoi le 25 à midi, une bonne soupe réparatrice est appréciée.

Il faudra donc:

2 kg d'oignons

3 litres de bouillon

Une carcasse de volaille pour le bouillon ou à défaut des bouillons cubes (mais c'est moins bon!)

50 gr de beurre

25 cl de vin blanc

sel, poivre

Pour le bouillon, Récupérer la carcasse de la dinde de Noël par exemple, la faire bouillir dans 3 litres d'eau avec des aromates et des légumes. Lorsqu'elle a bien bouilli, ne récupérer que le bouillon au chinois.

Peler et émincer les oignons, les faire suer dans une cocotte avec le beurre et ensuite déglacer avec le vin blanc.

Rajouter le bouillon de volaille, saler, poivrer et laisser cuire à feu doux une heure environ.

IMG_0128

IMG_0130

servez, c'est prêt!

IMG_0133


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christine Faudray 88 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines