Magazine Culture

Notes sur la poésie : Pierre Garnier

Par Florence Trocmé

Les mots sont aussi durs, aussi étincelants que des diamants. Or la phrase brouille les mots ; elle favorise la coulée plutôt que la durée.
Les mots doivent être vus.

Le mot est un élément.
Le mot est une matière.
Le mot est un objet.

Le poème jusqu'alors fut le lieu d'internement des mots.
Libérez les mots. Respectez les mots. Ne les rendez pas esclaves des phrases. Laissez-les prendre leur espace.
Ils ne sont là ni pour décrire, ni pour enseigner, ni pour dire : ils sont d'abord là pour être.

Le mot n'existe qu'à l'état sauvage. La phrase est l'état de civilisation des mots.

Un nom suivi d'un adjectif entre dans la civilisation, c'est-à-dire dans la spécialisation.
Si j'écris SOLEIL ou EAU c'est l'universalité que je touche.
Prononcez le nom SOLEIL, laissez-vous grandir en lui, laissez-vous durer par lui.

Pour qui sait les voir certains mots ont une topographie admirable.
TRANSATLANTIQUE, par exemple, rocs et mers, pics et abîmes, la lune n'est pas plus riche en cratères, en vallées sèches, en rythmes, en beautés.
Les mots vus fascinent.

Plus ce monde deviendra technique et plus certains esprits lyriques agripperont la matière comme une bouée de sauvetage.
Il est des temps où seule la matière est esprit.

Les mots n'ont pas été inventés par les hommes. Ils nous ont été donnés comme les mains, les astres. Ce sont des objets durs peuplant le continent du langage.

Chaque mot est une peinture abstraite.
Une surface. Un volume.
Surface sur la page. Volume dans la voix.

La poésie nouvelle fait bouger les mots sur la page : ils ont des pattes, ils ont des roues, des mains, des pieds, des lumières proches et lointaines.
Ça bouge comme un œil.

Pierre Garnier, "Manifeste pour une poésie nouvelle visuelle et phonique", dans Spatialisme et poésie concrète, Gallimard, 1968, p. 130-133.

Contribution de Tristan Hordé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18651 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines