Magazine Cuisine

Les Merveilles de Philou

Par Marionion
Les Merveilles de Philou
Voilà ça y'est...l'ascension a été fulgurante: après avoir occupé successivement les fonctions de testeur-goûteur (heureux cobaye...), de correcteur orthographique occasionnel et même parfois de co-décisionnaire pour des enjeux tels que "l'image de droite ou celle de gauche?", me voici devenu rédacteur en chef du blog! Comme au Grand Journal! Wouhou!
Belle promotion je l'avoue, mais je connais bien la patronne... (enfin bon, j'ai juste le droit d'écrire le texte entre les photos, n'exagérons pas).
Donc, Philou - le personnage "caché" du blog, celui "dans le fond là-bas, mais si sur le coté en flou, là...", le Robin de Tomaten Quiche - paye son post!
Pour quelle recette? J'ai fais comme tous ceux en manque d'inspiration (et peu doué, c'est aussi un paramètre qui compte...), j'ai choisi la recette des gâteaux-que-ma-grand-mère-me-faisait-quand-j-etais-petit (et qui sont trop bons).
Moins petit, ce fut alors ma mère qui perpétua lors de Mardi-Gras la tradition de cette recette secrète familiale (mais aujourd'hui divulguée!). Et maintenant que je suis plus grand (et isolé en Bavière), c'est à moi de les préparer si je veux en manger...
Comme j'ai tendance a confondre Épiphanie et Mardi Gras et a résumer les deux en "fête à gâteaux", l'envie est venue d'elle même de goûter à nouveaux ces merveilles...
...et par la même occasion, je clos un vieux pari avec ma douce :o)
Merveilles Phase1
Les Merveilles de Philou:
Pour environ 30 merveilles.
Temps de préparation: 20 minutes.
Temps de repos: 1h.
Temps de cuisson: 40 minutes.

  • 500g de farine
  • 1/2 voire 1 paquet de levure (pour que ça gonfle bien)
  • 1 pincée de sel
  • le zeste d'1 citron non traité
  • 1/2 CC d'extrait de vanille
  • 1 CS d'eau de fleur d'oranger
  • 3 oeufs
  • 4 CS d'huile de tournesol
  • 8 CS de sucre
  • huile pour friture
Dans un grand saladier mélanger la farine, le sucre, la levure et le sel. Creuser un puits, y casser les oeufs et ajouter les arômes (citron, vanille et fleur d'oranger).
Bien malaxer la pâte avec les mains: au début elle est très sèche et plus on malaxe, plus les ingrédients s'amalgament. Former un belle boule.
Boule de pâte à Merveilles
Laisser reposer la boule de pâte dans un linge fariné pendant 1h.
Sur un plan de travail fariné étaler la boule de pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie (le mieux est de laisser faire une paire de bras bien musclés :-) sur une épaisseur de 3 millimètres.
Découper ensuite des rectangles ou bien des carrés de pâte, faire des entailles au centre du morceau de pâte un peu comme on veux, les tortiller pour obtenir un biscuit en 3D.
Merveilles Phase2
Faire frire les Merveilles dans une friteuse, une casserole ou un wok avec de l'huile de tournesol chauffée à 180°C, lorsque les Merveilles remontent à la surface, les retourner et continuer la cuisson jusqu'à ce que les 2 faces soient bien dorées. Faire frire plusieurs biscuits en même temps pour gagner du temps.
Égoutter les Merveilles sur du papier absorbant à leur sortie du bain de friture.
Merveille tout juste frite
Saupoudrer de sucre glace et déguster immédiatement (généralement ses délicieux petits biscuits ne vivent pas très longtemps...).
Merveille croquée

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marionion 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte