Magazine Culture

Plutôt le vol de l'oiseau

Publié le 12 janvier 2009 par Anargala

Plutôt le vol de l'oiseau, qui passe et ne laisse pas de trace,
Que le passage de l'animal qui reste rappelé par le sol.
L'oiseau passe et s'oublie, et c'est fort bien ainsi.
L'animal, là où il ne se trouve plus et où par conséquent il ne sert
plus de rien,
Montre qu'il s'y est trouvé, ce qui ne sert à rien de rien.
Le souvenir est une trahison envers la Nature,
Parce que la nature d'hier n'est pas la Nature.
Ce qui fut n'est rien, et se rappeler s'est ne pas voir.
Passe, oiseau, passe, et apprend-moi à passer !
Fernando Pessoa, Je ne suis personne, C. Bourgeois Editeur, 1994,p. 148.
Pessoa a eu de nombreux pseudonymes, manière d'expérimenter la plasticité de l'âme qui fait son essence :
"J'ai davantage d'âmes qu'une seule.
Il est plus de moi que moi-même."
Ricardo Reis

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anargala 10656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine