Magazine Culture

Poisson d'or - Le Clézio

Par Vanina Delobelle
Poisson d'or -  Le Clézio Quète de liberté, quète de soi, voilà le fil conducteur de l'histoire de la jeune Laïla, volée à l'âge de 6 ans dans le Sud du Maroc, rendue sourde d'une oreille après avoir été battue, puis vendue à une vieille femme.

La vie de Laïla après la mort de celle-ci, devenue comme sa grand-mère, ne sera que soif de liberté. Elle ira de rencontre en rencontre pour se rendre compte que la gentillesse de ces bienfaiteurs n’est en fait que des filets qu'on tente de lancer au-dessus d'elle.

Laïla va découvrir la méchanceté des hommes, celle qui lui est si familière depuis son enfance.
Malgré sa lutte acharnée contre celle-ci, contre les filets et les lassos tendus au dessus d'elle, elle va s'engouffrer dans les problèmes en trouvant (bien que sourde) des bouffées de liberté grâce à la musique.

La fin ne se raconte pas...elle se lit...elle se vit.

Extraits :
"j'ai compris que ce n'est pas Martial, ou Abel, ou Zohra, ou M. Delahaye qui sont dangereux, ce sont leurs victimes qui sont dangereuses, parce qu'elles sont consentantes."

" Maintenant je jouais, je n'avais plus peur de rien. Je savais qui j'étais. Même le petit bout d'os qui s'était brisé derière mon oreille gauche, ça n'avait plus d'importance. Même le sac noir, et la rue blanche, le cri éraillé de l'oiseau de malheur. Ni Zohra, ni Abel, ni Mme Delahaye, ni même Jup, tous les gens qui partout épaient, chassaient, tendaient leur filet."

"Ici, en posant ma main sur la poussière du désert, je touche la terre où je suis née, je touche la main de ma mère."


Nathalie Château-Artaud

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le Clézio, Onitsha

    Clézio, Onitsha

    Entre un prologue et un épilogue, c’est le roman d’une initiation. Fintan, au curieux prénom irlandais, est un garçon pâle de 12 ans qui s’embarque avec sa mère... Lire la suite

    Par  Argoul
    CULTURE, LIVRES, ROMAN
  • Le Clézio, l'écrivain nomade

    Difficile de passer à coté de l'attribution du prix nobel à J.-M.G Le Clézio. Nous ne nous défilons pas et avons sélectionné deux ouvrages de cet écrivain aux... Lire la suite

    Par  Pascal Guilleux
    CULTURE, LIVRES, VOYAGES
  • Le Clézio, Printemps et autres saisons

    Ces cinq nouvelles sont dédiées aux filles ; ‘Mondo’, autre recueil de nouvelles, sera dédié aux garçons. Là encore, tous les thèmes chers à Le Clézio se... Lire la suite

    Par  Argoul
    CULTURE, LIVRES, ROMAN
  • Le Clézio, Mondo et autres histoires

    Ces huit nouvelles ont pour épigraphe une citation de Sindbad le marin, voyageur persan. Elles mettent en scène le plus souvent des garçons, parfois des... Lire la suite

    Par  Argoul
    CULTURE, LIVRES, ROMAN
  • Le Clézio, Désert

    Nul doute qu’il ne faille aller au désert pour apprécier ce long roman. J’en avais gardé un souvenir ému, notamment du petit berger muet Hartani, un personnage... Lire la suite

    Par  Argoul
    CULTURE, LIVRES, ROMAN
  • Le Clézio, La ronde et autres faits divers

    Onze nouvelles douces amères, dans le style ancien de l’auteur que poursuit l’horreur économique des années post-68. Toujours l’amour est ailleurs, toujours la... Lire la suite

    Par  Argoul
    CULTURE, LIVRES
  • Le Clézio, Gens des nuages

    Clézio, Gens nuages

    Autant ‘L’Africain’ était retour à l’enfance de Jean, Marie, Gustave, autant ‘Gens des nuages’ remonte aux origines familiales de sa femme, Jemia. Ce livre de... Lire la suite

    Par  Argoul
    CULTURE, LIVRES, ROMAN

A propos de l’auteur


Vanina Delobelle 14413 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines