Magazine Culture

La mort de Maurice Chappaz

Par Florence Trocmé

La vie m’a donné un baiser de Judas :
d’une part sa brièveté
est un breuvage d’amertume
et de l’autre sa beauté,
parce qu’elle semble meilleure que le pain
ne s’obtient que par trahison

Maurice Chappaz, premier poème de Office des morts, Fata Morgana, 2005

Poezibao apprend à l’instant de la disparition, hier, à l’âge de 92 ans de l’écrivain suisse Maurice Chappaz. (via le site ActuaLitté)

Poezibao publiera rapidement une note bio-bibliographique et des extraits de l’œuvre de Maurice Chappaz


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 14972 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines