Magazine Bébé

Evil Rhume

Par Syven
Chers lecteurs, je vous écris ce matin, les yeux dans le pâté, la tête dans le café. Cette semaine, non, je ne vous ai pas écrit, parce que comme je vous aime, j'ai souhaité vous épargner les métaphores déliquescentes qui me surviennent à l'insu de mon plein gré dès que je m'empare d'un clavier.

Parce que 2009 ne va pas être l'année du glamour sur ce blog (cf. mondes et travaux). Après une semaine de rhume intensif, Haricot a l'air d'aller mieux (oui, il a replongé direct dans le kleenex), moi à peine (hier soir, j'avais la sinusite qui s'invitait à l'apéro, super).

Donc bref. Le rhume, les kleenex, le mouche-bébé (le tube dégueu qui te fait aspirer à la bouche le contenu phosphorescent du pif de ton bébé) m'ont * un peu * traumatisée. au point qu'hier au téléphone, j'avouais à la copine L. que je voyais du caca de nez partout. Je crois qu'on ne se rend pas compte mais tant de choses rappellent la morve !

Si.

Le gel douche onctueux qui se délitte dans le bain.

Le morceau de beurre étalé sur la table, qui brille.

Le filament de gruyère séché sur la chaise haute.

La crème paillette bonne mine  (?!? ouf non, c'est bon, c'est ça, j'ai juste mal fait pénétrer.)

Les micro-pelures de pommes vertes avec un peu de chair.

La liste est longue, croyez-moi. J'en peux plus de me moucher avec la grâce d'un yéti obstrué. J'en peux plus non plus de m'écrier faussement enjouée: Oh ! La belle verte ! On fait bravo maman ! à chaque fois que je mouche le Haricot pour dédramatiser l'attaque sauvage dont il fait l'objet...

Je suis fatiguée. Alors Mamie vient aujourd'hui avec un pot au feu et une galette.


== Bonus ==

Assis sur ses genoux, Haricot regarde sa maman avec intensité, et il se rapproche. Les yeux brillants d'espoir, celle-ci s'imagine déjà qu'elle va avoir * enfin * un beusou.
C'est là qu'il met son doigt dans le nez de sa mère et s'écrie: POIL !!!
Ce qui remplit une mère de fierté bien sûr, quand des amis hilares sont venus pour le goûter.
Alors vous, c'est quoi votre genre?
1. Détourner l'attention. Vous vous écriez: Il a fait le même coup avec les oreilles de son père hier !
2. Assumer. "Vous avez entendu, il sait dire poil ! ^^"
3. Paniquer. "Tiens voilà Pim pim !" vous exclamez-vous en refourguant le Haricot à votre voisin.
4. Ignorer. Comme si de rien n'était. Les convives polis feront genre ils n'ont pas entendu.

== Bonus (parce qu'un bonus ne vient jamais seul) ==

En fait, on a trouvé comment faire pour obtenir des bisous.
Il suffit de s'étaler dans un lit et de faire le mort, de ne surtout pas répondre aux provocations de mini-pouce, et alors, par miracle, sûrement parce qu'il a vu Blanche-Neige ou la belle au bois dormant chez sa nounou, il fait un gros beusou sur la bouche. J'en ai eu 5 ce matin ! YES !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Syven 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog