Magazine Autres sports

Le Tournoi des Habits 6VB, grande finale: Browns vs 49ers

Publié le 22 janvier 2009 par Sixverges
Voici donc après des semaines d’attente, la grande finale de notre prestigieux Tournoi des Habits. Pourquoi ce délai? On a complètement oublié. On voulait bâtir le suspense, on croit que c’est réussi. Le duel oppose donc le brun et orange des Browns de Cleveland au rouge et or des 49ers de San Francisco.
Avant de passer dans le vif du sujet, voici un aperçu visuel de l’allure du tournoi. Vous pouvez relire tous les excitants duels précédents ici.
Alors sans plus tarder, Browns-Niners: it’s on!
Nick T: Nous voilà donc en grande finale de notre prestigieux tournoi. S'il n'est pas étonnant de voir les Niners se rendre si loin, avouons que l'habit des Browns est notre chouchou sentimental et que son parcours ne résisterait pas à une évaluation empirique. Difficile de trouver des équipes et des villes plus diamétralement opposées et les uniformes reflètent bien leur ville d'origine. Le brun et le orange évoquent les usines dilapidées et la pollution clevelandoise tandis que le rouge et or nous ramène aux rêves californiens que nous avons tous caressés à un moment ou un autre. Malgré mon grand respect pour l'uniforme des Browns et sa capacité à résister au changement, je dois y aller avec l'habit des Niners qui est un objet de beauté absolue, sans ironie ou regard vers le passé....
Pick: Ze grande finale! Enfin, câlisse, c'est long en maudit, ce tournoi-là. Chu content que les Niners se retrouvent en finale parce que c'est mes préférés depuis le début, depuis toujours, en fait. Y'a rien qui peut battre le rouge et or, à mon avis. Au collégial aussi, j'trouve que Florida State et Boston College ont les plus beaux habits. J'ai quand même une grande admiration aussi pour les habits classiques vieillots et minimals comme les Browns, les Colts, Penn State, Nebraska, mais c'est pas tout-à-fait au même niveau de eye-candy. C'est un peu comme comparer Jennifer Connelly à Laetitia Casta. Oui, Jennifer a la beauté d'une girl next door et est dotée d'un rack spectaculaire, mais Laetitia is THE shit quand même. L'un n'enlève rien à l'autre mais si ma graine avait un gun s'a tempe et devait n'en fourrer qu'une, elle choisirait les 49ers.
Fredster: je pense que les Niners sont favorisés par leurs succès passés parce que sinon, je vois mal comment ne pas y aller avec les Browns...Le brun, le orange, le pas de logo, me semble que c'est suffisant pour gagner n'importe quelle compétition de costumes. Les Niners sont très beaux mais ils ont du golden et ça, dans mon livre que j'ai emprunté à la Grande Bibliothèque, ça ne pardonne pas, surtout en finale. Browns
Mak: difficile à départager entre ces deux uniformes tant leurs couleurs évoquent en moi ce sentiment de « chaleur brune », une émotion vive qui me submerge quand je vois côte à côte le rouge et le brun. C'est chaud, réconfortant et un brin excitant. Dont ask why. Toujours est-il qu'il ne faut s'étonner de voir ces deux uniformes s'affronter en finale, en ce qu'ils arborent - à mon humble avis - les couleurs fondamentales du foot américain. Le brun: pour la terre évidemment, pour la surface de jeu (pré-astro-turf) boueuse qu'on voit souvent sur les vieux clichés où les joueurs ont des casques d'aviateur pis des gilets en laine pas d'pads. (C'est sûr, les photos sont en noir et blanc, mais bon). Le rouge, pour évidemment tous ces litres de sang, ces membres démembrés, ces muscles déchirés et ACL explosés. Dans ce contexte onto-sémiologique, je dois conclure que l'uniforme des Browns devrait l'emporter: le rouge des Niners est trop nanane, donc insuffisamment violent; le beige-gold manque un peu de cette brune rugosité qui m'est si chère. Faut d'ailleurs que j'arrête de fixer celui des Browns, ma chaleur se brunifie...
Compte tenu de l’égalité, nous avons été contraint de consulter notre juge-vedette: Alexia, presque 5 ans, princesse de son état et experte en belles choses. Lorsqu’informée des derniers belligérants, la petite ne voyait pas le dilemme: «Celui-là il est super beau et celui-là il est brun, c'est laid». Alors sachez que pour les enfants brun=pas beau. C’est donc officiel, les 49ers de San Francisco ont le plus bel habit de la NFL. Ils ne recevront pas de trophée mais on va leur envoyer un courriel pour les en informer.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines