Magazine Culture

La partie charnue de son individu

Publié le 17 novembre 2008 par Boebis @bonjoursamba
Quelques compilations pour fêter passer l'hiver au chaud. Pas grand choses en commun, si ce n'est un effet probable et souhaité sur la partie charnue de votre individu.
Ghana Soundz, Afro-beat, funk and fusion in 70's Ghana
La partie charnue de son individu La partie charnue de son individu
Deux superbes compilations de musique ghanéenne des années 70. Ni funk, ni soul, ni rock, mais ni ethio-jazz, ni afrobeat, ni highlife non plus. Bien sûr, c'est pétri des influences des musiques noires-américaines et de ses voisins africains mais la somme est tout a fait singulière. Un mélange d'urgence sèche et de groove moite? En tout cas, c'est très bon.
Colombia! - The Golden Years Of Disco Fuentes et The Rough Guide to Salsa Colombia
 La partie charnue de son individu La partie charnue de son individu
Très gros coup de coeur pour le premier CD que j'écoute en boucle depuis plusieurs mois. C'est  un Best-Of du label Disco-Fuentes qui diffusa dans les années 60-70 la crème de la cumbia. La Cumbia? Un genre colombien qu'on peut en gros apparenter à la salsa (même si le terme lui est postérieur). Surtout, c'est des chansons d'une  intensité rare: des contrebasses épurées et abrasives, des cuivres de folie, des percussions en feu d'artifice, et  encore je ne vous parle pas de la classe des chanteurs!
La seconde compilation de Rough Guide est légerement moins intéressante mais possède de solides atouts, à commencer par ses titres imparables de Fruko y Sus Tesos.

Rio Baile Funk - Favela Booty Beats
et More Favela Booty beats
La partie charnue de son individu La partie charnue de son individu

Appelé Baile funk ou Funk carioca, c'est un style brésilien dans le même esprit que le reggaeton ou le dirty south: une musique de clubs, jouissive et instantanée mais avec avec une forte violence sous-tendue derrière et qui affleure même souvent avec toute l'imagerie des gangs des favelas; quand on lève la main en l'air, c'est un flingue qu'on mime avec les doigts. Les titres sont très efficaces, entre gros beats un peu lourdingues, samples d'instruments traditionnels brésiliens, de rap us voir de gunshots...

Voilà une playlist deezer ou j'ai uploadé quelques titres de ces six albums.



Et pour finir, je vous invite à jeter un oeil sur cette mine d'or, sur laquelle je viens de tomber en cherchant les images pour illustrer le billet.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Boebis 1516 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines