Magazine

La population calédonienne

Publié le 25 janvier 2009 par Sylviecloua
Les gens sont très gentils et polis mais la communication avec les kanakes est extrêmement difficile. C'est un peuple très timide qui ne parle presque pas, même entre eux ils parlent par signes. Je n'exagère pas !  Les Kanakes vivent en tribus extrêmement hiérarchisé. La parole doit être autorisées par le chef coutumier d'où leur difficulté à parler. De plus nous sommes sur la dernière colonie française et les blancs ici sont perçus comme des colons même si notre intention est autre. ce qui dailleurs engendre un malhaise car il est difficile de trouver sa place. La population de Nouvelle Calédonie est partagée entre les kanakes, les Mélanésiens (qui sont immenses et costauds filles et garçons) les métis (réunion, îles, blancs, asiatiques), les asiatiques et les blancs appelés métros ou zoreilles. Le nom de zoreille vient du fait que les blancs tendaient l'oreille pour arriver à comprendre les kanakes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylviecloua 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte