Magazine Sport

Australian Open : C'est parti pour les quarts !

Publié le 26 janvier 2009 par Mmetursunov
La journée a été placée sous le signe de l'hécatombe : trois abandons sur huit matches, c'est énorme !
Autant la journée d'hier s'était terminée tard dans la nuit, autant celle d'aujourd'hui a été plutôt expéditive hormis le seul match qui s'est disputé en cinq sets et qui a accouché d'une bonne grosse surprise : l'élimination d'un des Big Four.
Mais commençons par le commencement.
Le premier match du jour était présenté comme LE choc franco-français de la quinzaine : Gilles Simon et Gaël Monfils devaient se livrer bataille dans le sang et la sueur ( et donc, s'épuiser avant d'espérer serrer la mimine de Nadal ). Au début, on y a cru. Les échanges étaient longs, plutôt intéressants même. C'est Simon qui a pris le dessus le premier avant qu'un fort intéressant Monfils ne se réveille et lui rende la pareille dans le 2ème set. Mais lors du 3ème set, Simon reprend le large et là, patatra, coup de théâtre, c'est le drame : Monfils a un soucis au poignet droit, ses coups se font de plus en plus timides. Le grand pote de son pote abandonne et propulse le numéro 7 mondial en quart de finale. On a failli avoir un bon gros match. On a eu un petit tour de chauffe. Tant mieux, il faudra un Simon frais pour affronter l'homme le plus en forme de la quinzaine.
Justement, l'homme le plus en forme de la semaine, Rafael Nadal, a mangé tout cru l'homme le plus fatigué du week-end, Fernando Gonzalez. On ne pouvait décemment penser que le Chilien allait peser bien lourd après son marathon disputé en compagnie de Gasquet il y a à peine deux jours. Déjà, s'il avait été en pleine forme, pas grand monde n'aurait misé un kopek sur sa victoire. Là, ça a été presque un lynchage, comme tous les matches que Nadal a disputés depuis dix jours. Il arrive donc tel un boulet en quart de finale. Découpera-t-il Gillou à coup d'essuie-glaces verts fluos camouflés dans ses bandeaux de tête et de poignet ? Ou bien vaincra-t-il grâce à la puissance de la couleur rose ? Gillou nous refera-t-il le coup de Madrid et hypnotisera-t-il le taureau de Manacor ? Réponse après demain ! Trêve de plaisanterie : on a hâte de savoir !
Si Nadal passe l'obstacle Simon, il pourrait retrouver soit son compatriote Fernando Verdasco, soit son bourreau de 2008, Jo Tsonga.
Le premier, Verdasco, a surfé sur la vague "Coupe Davis" en éliminant le favori number ouane de cette édition de l'OA, Andy Murray. La nouvelle terreur du Big Four, le traumatiseur de Federer, l'embrouilleur de papattes a été sorti à la surprise générale après avoir bataillé durant cinq sets. Victime d'un rhume, nul ne sait si ce dernier l'a réellement handicapé. Lui-même assure que pas vraiment mais une chose est certaine, Verdasco a le vent en poupe. Si d'aventure il parvenait à passer l'obstacle Tsonga, je doute cependant qu'il arriverait à rééditer son exploit face à Nadal pour deux raisons : il estime avoir d'ores et déjà rempli son contrat en atteignant ce stade de la compétition, Nadal a un énorme ascendant sur l'armada espagnole et quoi qu'on en dise, le respect et l'envie que les Espagnols ont de voir leur ami Rrrrrafa exploser le circuit devrait peser ne serait-ce qu'un peu dans la balance.
Donc, prochain arrêt pour l'ex d'Ivanovic ( et toc !), c'est Jo "Tsunami" Tsonga. Blake jouait bien, vraiment très bien cette semaine. Il avait démoli ses adversaires et là, Tsonga l'a dégoûté. James, je l'aime beaucoup, ses coups droits sont impressionnants et quand il domine, il semble que rien ne peut l'arrêter mais aujourd'hui, Jo, sans faire du grand art, en étant parfois même brouillon, a transformé James en petit enfant frustré et tout triste, tout ça en deux petits sets plus un tie-break express. Jo, il est chez lui à Melbourne, il l'a toujours dit. Il est en train de le prouver. Pourvu que ça dure !
Chez les donzelles, Serena a eu très chaud aux fesses. Après avoir perdu la première manche, elle parvient à profiter de la baisse de forme de Victoria Azarenka pour faire le break dans la deuxième. Une poignée de jeux plus tard, la Biélorusse se retirait du match. Attention Serena...Déjà que dernièrement, Dementieva l'a roustée, si elle ne parvient pas à retrouver son meilleur niveau, une autre Russe pourrait en faire de même : Svetlana Kuznetsova.
Svetlana, justement, s'est autant reposée que sa future adversaire, voire plus. Jie Zheng, après avoir été breakée dès le premier set, a également abandonné. Svetlana en avait bien besoin : victime de douleurs abdominales depuis quinze jours, elle était incertaine pour cette première levée du Grand Chelem et elle n'est sans doute pas à son meilleur niveau. D'autant plus qu'on la connait friable. Donc, quart de finale Williams - Kuznetsova à suivre. Ces deux-là sont celles dont le niveau de jeu fluctue le plus en ce début de saison. On peut s'attendre à tout !
La nouvelle petite terreur espagnole, Carla Suarez Navarro a littéralement explosé sa compatriote, Anabel Medina Garrigues, en deux sets secs. Nul doute que c'est à coup de revers sublimissimes qu'elle a eu sa peau. Elle retrouvera Dementieva au prochain tour. Attention, gros danger !
Gros danger, parce que Elena Dementieva, c'est celle qui a tout raflé en ce mois de janvier. Lors des tours précédents, seule Samantha Stosur avait réussi à lui tenir tête bien aidée par son public et l'envie de bien faire dans son pays. Mais Elena, c'est aussi celle qui avant les Jeux Olympiques de Pékin, ne parvenait pas à concrétiser son talent et son potentiel. A l'issue de la compétition pékinoise, on était certain qu'elle raflerait la mise à Flushing Meadows mais là encore, elle n'avait pas su combler les attentes qu'elle avait suggérées deux semaines plus tôt. Donc, petit point d'interrogation concernant sa rencontre avec la petite Carla qui peut, raisonnablement, garder espoir.
Tous les quarts de finale :
Nadal - Simon Tsonga - Verdasco Federer - Del Potro Djokovic - Roddick Williams - Kuznetsova Suarez Navarro - Dementieva Bartoli - Zvonareva Safina - Dokic
PROGRAMME DE DEMAIN ( Rod Laver Arena ) :
Pas avant 12h30
Marion Bartoli contre Vera Zvonareva ( pronostic : Zvonareva en 3 sets )
Pas avant 15h00
Andy Roddick contre Novak Djokovic ( Djokovic en 4 sets )
Pas avant 19h30
Dinara Safina contre Jelena Dokic ( Safina en 3 sets )
Juan Martin Del Potro contre Roger Federer ( Federer en 4 sets )
Lien vers le programme : http://www.australianopen.com/en_AU/scores/schedule/index.html
NB : Les horaires sont locaux. Pour information, le décalage horaire entre Paris et Melbourne est de 10h.
Pour la diffusion télévisée de l'Open d'Australie : http://letenniswhatelse.blogspot.com/2009/01/lopen-daustralie-sur-les-crans.html

Crédit photo :
www.jamd.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mmetursunov 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte