Magazine Culture

Article : Le Pai tai

Publié le 27 janvier 2009 par Julien Peltier

Article : Le Pai tai Le Pai tai
Thaïlande à la carte

Le terme « Pai tai » signifie littéralement « cartes thaïlandaises ». Ce jeu est le pendant de son grand frère originaire des îles indonésiennes et Malaises : le Ceki. Un set se compose de trois suites - chaînes, pièces et myriades), comportant chacune neuf cartes, ainsi que de trois cartes dites spéciales (vieux mille, fleur rouge et fleur blanche). Chaque carte existe en deux exemplaires, ce qui fait un total de soixante cartes, auxquelles s’ajoutes une carte vierge. Des marques rouges figurent sur les cartes « vieux mille », « fleur rouge » ainsi que sur les 9 des chaînes. La forme des cartes est généralement allongée et fine, comme dans la plupart des cartes chinoises, l’envers étant de couleur orange, à l’instar des cartes de Dong Guan.


Il existe néanmoins certaines spécificités aux cartes thaïlandaises. Toutes sont symétriques, et peuvent être vues d’un côté comme de l’autre. Ce sont des cartes à deux têtes. Par ailleurs, la position du 9 est renversée dans la version thaïlandaise. Ce sont les myriades qui sont marquées par les différences les plus flagrantes. Le signe n’est pas un caractère « Wan », mais un double I vertical. La valeur des cartes est indiquée en thaïlandais, non en chinois. Du reste, les illustrations ne correspondent pas aux personnages du roman chinois « the water margin » mais sont simplement des formes géométriques.

Article : Le Pai tai

En raison de la difficulté à se procurer un jeu de Pai tai, il est possible de le substituer par un jeu de Mahjong ou de Dongguan. On peut jouer à deux, et jusqu’à six joueurs. Un distributeur est désigné aléatoirement. Il mélange, tandis que le joueur à sa droite coupe le jeu. Le donneur distribue ensuite les cartes deux par deux jusqu'à ce que chaque joueur dispose de 8 cartes. Il est interdit de regarder ses cartes tant que l’ensemble n’a pas été distribué, les cartes restantes formant la pioche. Le joueur à gauche de celui qui a distribué commence. Le but du jeu est similaire au Mahjong, bien que les parties soient plus courtes : il faut réaliser trois séries de trois cartes de même valeur. La série n’a aucune importance pour former les suites. On peut également utiliser les honneurs (chaînes, pièces et myriades). La valeur de la combinaison est égale à la somme de la valeur des cartes, par exemple : 21 pour une série de cartes de 7, les honneurs ne valent qu’un point. À chaque tour, un joueur peut soit piocher une carte, soit prendre la dernière carte défaussée. Dans tous les cas, il doit se défausser d’une carte pour en avoir toujours 8 en main.
Article : Le Pai tai

Quand un joueur a 2 séries et une paire, il dit Ceki. A ce moment-là, il dévoile ses 2 séries et cache sa paire aux autres joueurs. Il doit alors obtenir sa dernière carte et ne peut plus changer ses 2 séries déjà existantes. Si un joueur a 5 cartes de la même valeur et 3 d’une autre, il ne dévoile que les 3 de la même valeur et cache les 5 autres
Lorsqu’un joueur a ses trois séries, c’est la fin de la partie :
• S’il a obtenu la carte de la victoire en prenant une carte piochée et défaussée du joueur précédent, c’est une pleine victoire, il fait la somme de toutes les cartes.
• S’il s’agit d’une carte non piochée et défaussée du joueur précédent, c’est une double victoire, le score est alors multiplié par deux.
• Enfin, si c’est en piochant directement, c’est une triple victoire, qui multiplie le score par trois.
Il existe 3 manières de compter les points :
• Les perdants paient au gagnant son score.
• Le premier à atteindre un score défini au préalable l’emporte.
• Celui qui a obtenu le plus de points après un nombre déterminé de parties gagne.
Rubedo
* Davantage d’informations sur le Ceki sur a_pollett.tripod.com
Réagissez à cet article sur le forum du Clan Takeda, en rejoignant le sujet dédié
Article mis en ligne le 27/01/2009



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Julien Peltier 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine