Magazine Cuisine

J'ai testé pour vous : faire des crêpes

Par Pinklady

La dernière fois que Ptit Dop est venu chez moi, il m'a donc fait des crêpes, me montrant comment faire. Je fus très attentive mais quand il m'a proposé d'en faire sauter une moi même, j'ai refusé. Ok, ça fait une éternité qu'on fricote ensemble mais j'ai quand même pas envie de passer pour une godiche devant lui. Et je tiens à mon carrelage.

180707CrepeParty2.jpg

Samedi soir, je décide de me lancer. Alors je tente les crêpes à la Ptit Dop genre « on fait sans recette, au feeling ». Ok, la prochaine fois, j'utiliserai quand même mon bec verseur surtout que j'ai mis trop de rhum (j'aime mieux que la bière). Mais ce qui m'angoisse le plus dans cette histoire, ce n'est pas la pâte, c'est la crêpe en elle même. En fait, quand j'étais étudiante, régulièrement, il me prenait  l'envie de faire des crêpes. J'achetais donc une pâte toute faite histoire de pas gâcher les ingrédients. Oui mais voilà, je ne savais jamais quand les retourner, j'attendais jamais assez, elles se déchiraient lamentablement. Au bout de 10 minutes, je laissais tomber et mangeais les bouts de crêpes à peine cuits que j'avais fait et jetais le reste de la pâte.
J'avais donc demandé à Ptit Dop quand les retourner. « Tu vois, quand le bord se soulève, là, c'est bon. »Ouéééééééé ! Première crêpe, la pâte est beaucoup trop pâteuse. Je rajoute donc du lait et attends un peu. Ca commence bien ! Deuxième crêpe, le bord se décolle, je vais la retourner. Mais je vais le faire comme mon père : je saisis le bord de la crêpe la soulève et la repose de l'autre côté. Oh my mais c'est atrocement trop chaud ! Mon père semble donc être un être bionique vu que lui, ça le dérange pas. Troisième crêpe, je vais la retourner en la faisant sauter. Yeah ! Mais elle est trop brunie en dessous. Quatrième crèpe, le mouvement du poignet est trop grand, elle se brise en deux. La 5e, mauvais coup de poignet, elle retombe toute plissée dans l'assiette. Les deux dernières ne sont pas mal dans le retourné.
Par contre, il est difficile d'étaler la pâte, je trouve. Je sais que je ne suis pas la seule à avoir ce souci mais du coup, j'en mets des tonnes et ma crêpe est bien épaisse. Arf ! Comment ça s'étale dignement cette connerie ?
Bon, à la dégustation maintenant. Mmmm... Alors elles sont bonnes mais :
- un peu trop de rhum
- un peu trop épaisses
- un peu plus de cuisson n'aurait pas fait de mal
Mais il n'empêche que je suis trop fière de moi. Toutes ces années sans avoir réussi à faire des crêpes et là, grâce aux conseils de Ptit Dop, j'y suis enfin arrivée. En échange, faudra que je lui apprenne un truc aussi. Genre répondre à mes textos, surtout ceux qui contiennent une bonne nouvelle (qui n’est pas « je suis amoureuse de toi » ou « je suis enceinte de toi ») et qui appelait au minimum un « bravo », à défaut d’une date pour un rendez-vous. Il m’a trop énervé, c’est un connard. Il a intérêt à avoir perdu son mobaïle.
En tout cas, dès que j'ai bien le coup de main,  j'organise un goûter chez moi, ouééééé ! D'ici juillet, quoi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pinklady 152 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine