Magazine Culture

Anthologie permanente :Christian Prigent

Par Florence Trocmé

L’homme à la motte de beurre

En sobre sculpteur dramatique
Monsieur Le Goff (Paul) extirpa
Du vrac de la matière en tas
La forme en viande granitique
Que l’esprit mauvais dit après
D’une motte de beurre extrait.

Car l’homme ici se dépatouille
Comme il peut de la ratatouille
Qui colle encore à ses talons.
C’est ainsi qu’on voit le non-être
S’avorter de la confusion
Pour habiter la peau de l’être.

Cet être est nu et très crispé
On devine déjà qu’il douille
De devoir aller dans la souille
Vivre sa vie d’humanité.

C’est fait pour ça : compatissons
Et méditons l’allégorie
En tremblant dans nos caleçons :
Plus on fait l’homme et moins on rit. 

  2007

Christian Prigent, [poèmes inédit dans] Quatre temps, rencontre avec Bénédicte Gorrillot, Argol, 2009, p. 114.

Contribution de Tristan Hordé

Bio-bibliographie de Christian Prigent

Index de PoezibaoUne de Poezibao
Sur simple demande à
f.trocme@poezibao.com :
→ Recevez chaque jour de la semaine "l'anthologie permanente" dans votre boîte aux lettres électronique
ou
→ Recevez le samedi la lettre d’information, avec les principales parutions de la semaine sur le site (les abonnés à l’anthologie reçoivent automatiquement cette lettre)
• Merci de préciser "abonnement à l’anthologie" ou "abonnement à la lettre seule″


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 18683 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines