Magazine Beaux Arts

Relecture de Tigre en papier (5/5)

Publié le 17 février 2009 par Sheumas

   Pour finir cette évocation de l’œuvre de Rolin, je vous laisserai sur la pointe mélancolique que constitue par exemple l’épisode qui relate les amours de Walter et Cosette...

   Il ne faisait pas bon, quand on faisait partie de la Cause, d’aimer et de verser dans le sentimentalisme rose... A cause des pressions diverses, Winter et Cosette ont dû se séparer et ne se sont jamais revus quand ils ont quitté leur petite maison du canal...

Winter à présent est un prof vieillissant pas encore tout à fait un vieux prof, mais c’est pour bientôt, il le sait, et il s’en fout, attend ça avec lassitude. Il est supposé enseigner les lettres, à Lille, à des petits loubards plus intéressés par les arts martiaux que par Baudelaire ou Apollinaire. Il est toujours pâle et fragile, ce qui ne contribue pas à renforcer le respect que lui consentent ses élèves, mais l’alcool a mis dans sa silhouette une enflure diffuse (...) Winter est un fantôme. Il n’a jamais oublié Cosette...

Relecture de Tigre en papier (5/5)
 

par Eric Bertrand publié dans : livres communauté : Voyage et écriture
ajouter un commentaire 1 commentaire (1)    commentaires (1)    créer un trackback recommander Retour à l'accueil

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sheumas 243 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog