Magazine Cinéma

Ricky : mais où François Ozon veut-il en venir ?

Par Mahee
Image 1.jpg


Un bébé qui vole, c’est assurément un concept original. Alexandra Lamy et Sergi Lopez réunis sur grand écran, cela ne manque pas d’audace. Et le dernier film de François Ozon, voilà une bonne carte de visite. Tous les ingrédients étaient présents pour passer un bon moment. Pourtant, ce sont l’ennui et l’incompréhension qui ont été au rendez-vous.

Note :

Rating_star.solid.gif
Rating_star.half.gif
Rating_star.empty.gif
Rating_star.empty.gif
Rating_star.empty.gif


19042041_w434_h_q80.jpg
Le dernier opus de François Ozon est entièrement construit sur le mode du suspense. La récurrence de certaines scènes (comme Alexandra Lamy qui emmène sa fille à l’école en scooter), la musique souvent pesante et la lenteur de l’ensemble en font un film oppressant, étouffant.
Tout ça… pour rien ! Sans vous en dire davantage, sachez que l’on est très déçu quant au scénario et à la manière dont le film s'achève. Qu’en penser ? Comment l’interpréter ? Cette histoire était-elle réelle ? Je n’aime pas cette impression d’incompréhension qui m’a assaillie à la sortie de la séance. Sans compter le fait d’être totalement mal à l’aise.
19042042_w434_h_q80.jpg
Car François Ozon ne se gêne pas pour montrer certaines scènes qui, de par leur longueur, dégoûtent quelque peu. Comme ces gros plans sur les ailes, similaires à celles d’un poulet, ou bien les os qui sortent progressivement d'un dos ensanglanté. J’ai réellement eu mal pour le bébé.
Le réalisateur propose assurément un regard sur la société, avec la vie d’une famille ouvrière, ainsi qu’une réflexion sur le fait d’avoir un enfant. Mais d’une façon si étrange et peu aboutie qu’elle ne mène à rien. En conclusion, un film à la fois fantastique et réaliste mais qui m’a semblé ni intéressant, ni amusant, ni original, ni prenant. Seulement gênant.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mahee 165 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines