Magazine Humeur

Guadeloupe et Martinique, plus zantilles du tout.

Publié le 17 février 2009 par Richard Kirsch
Passez par la case de l'oncle Dom-Tom et recevez un maximum d'emm... Tel est le planning de notre président de notre petite république bananièrisante, ex-puissance coloniale dans la pétrin. Guyanne, Guadeloupe puis Martinique et bientôt la Réunion, voilà autant de peaux banane antillaise glissées sous les mocassins à pompon de Nicolas Sarkozy. images-2.jpgVa falloir qu'il rajuste ses Ray Ban et vise juste dans les prochains jours car la révolte gronde sir et pourrait bien s'étendre jusqu'aux portes du palais élyséen. Quelqu'un lui a effectivement dit et ce n'est pas Carla, que l'ambiance locale dépassait le coup de mou économique, puisque les gendarmes broient du noir à coups de matraque dans les rues de Pointe-à-Pitre. images.jpgRépression sous les tropiques. Ca nous rappelle le bon vieux temps de la Nouvelle Calédonie.. ah Ouvéa... Plus inquiétant encore pour le gouvernement , les Corses commencent à s'agiter sous l'action de quelques meneurs syndicaux opportunistes. Va falloir envoyer deux compagnies de CRS à la maison de Clavier. Le super flic actuel doit déjà préparer ses cartons pour une mutation dans la Creuse. Quant à Olivier Besancenot et son nouveau NPA, il n'en demandait pas tant. C'est un véritable cadeau que lui offre la rue pour le lancement du parti anti-capitaliste. Bref. Sarkozy doit parler dans les prochaines heures à la télé. images-1.jpg
<<<<<<< 14 milliards de bénef ! Pas de coup de pompe chez Total mais gros coup de blues chez l' Antillais à sec
C'est toujours un bonheur d'écouter le président tant le style est plaisant, d'une telle aisance et sans la moindre anti-sèche. Faut-il s'attendre à ce qu'il lâche du lest au point d'infléchir encore davantage une politique déjà "très socialisante" ? Il a déjà donné beaucoup de milliards aux fabricants de voitures que d'ailleurs personne ne veut plus achetées. Il a déjà replanté toutes les bananeraies des Antilles après les cyclones. Il achète au prix de l'or la canne à sucre réunionaise, il assure chèrement la continuité territoriale ..etc..Quel zouk, ces maudites colonies lui coûtent les yeux de la tête. .

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Richard Kirsch 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte