Magazine Cuisine

Moutarde à l’orange amère

Par Lof
Bitter orange Bouquetier de Nice orange amère Citrus aurantium (Photo LOF - Bouquetier de Nice, l’arbre à eau de fleur d’oranger / laranja-azeda )
La moutarde à l’orange n’a d’intérêt que si l’orange fait jeu égal avec la moutarde, à ce jeu seul le zeste de bigarade fonctionne.
La moutarde à l’orange douce… passons.
Couper le zeste en très petits morceaux. Ils apportent une texture, une granulosité qui demande la mastication, mais sans effort.
La mastication libère la saveur fruitée et amère qui prolonge par une rétroolfaction riche sur le piquant de la moutarde
Mélanger à un petit pot de moutarde de Dijon une C-à-café de zeste d’oronge amère.
C’est tout.
L’orange de Séville, l’orange à confiture, Bouquetier de Nice est une variété qui convient bien pour la moutarde.
Le zeste est facile à lever.
Et vous obtenez une moutarde à la bigarade qui fait merveille dans la salade d’endive.
Moutarde fine de dijon grey Poupon (Photo LOF – Le fantasme des immigrés, où la trouver, comment vivre sans elle ?)

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lof 904 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog