Magazine Culture

La perversité des blogs et de Facebook

Par Goliath @Cayla_Jerome

Un blog c'est pratique, cela permet d'échanger, un peu, et de s'exprimer, beaucoup. De plus, maintenant les blogs sont relayés par Facebook et, pourvu que l'on inscrive son blog sur des moteurs de recherche, la diffusion devient large, voire très large.
Jusque là, tout est parfait : on écrit, on est lu et on était venu pour cela …

-

Cependant, il ne faut pas omettre que s'il est facile de mettre en ligne ses propres élucubrations, les propriétaires des blogs restent responsables de ce qu'ils publient.

Lorsqu'un blog tient face à l'usure du temps, s'accroît en audience régulièrement, cette belle liberté est mise à mal. En effet, plus le taux d'audience augmente, plus le risque de fâcher quelqu'un devient grand.
A frôler le risque en permanence, on fini par le provoquer !

-

Une notoriété venant amènera aussi des lecteurs proches, de la famille ou des collègues, voire l'employeur et, là se corse la situation confortable du bloggeur libre et anonyme. Sa liberté de parole devra alors tenir compte du "politiquement correct", se situer entre le ce-que-l'on-peut-dire et le ce-que-l'on-veut, une marge étroite proche de la chute ou du conflit d'intérêt.

-

Là encore se n'est rien, l'histoire reste entre gens de bonne compagnie. Lorsque l'on publie un blog ou encore plus sur Facebook, il devient facile de se faire copier, modifier, déguiser, tronquer jusqu'à l'extrême. Il suffit de voir le débat actuel dans la presse sur ceux qui se sont fait piégés par la toile. Ils le clament si haut !
Mais finalement, les célébrités qui se sentent flouées et qui en parlent si fort, ne se font-elles pas de la publicité à moindre coût ? Les amants-amoureux-éperdus-qui-jurent-fidélité-à-jamais et, qui se retrouvent par un pure hasard sur une photo dans les bras d'une jolie blonde, les lèvres soudées les unes aux autres en un baiser langoureux ; peuvent-ils crier à l'infamie puisque eux-mêmes parjures ?

-

Pourtant Facebook est rempli d'informations personnelles, sans que rien ne se passe et, le risque encouru semble se limiter à de petites brouilles, des divergences d'opinion avec l'entourage. Internet pousse à s'exposer, mais n'est-ce pas en partie, ce que cherchent la plupart des Internautes ? Ne dit-on pas que l'on parle avec d'autres via les messageries, qu'on a des amis sur le Net et qu'on échange des tas de choses ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Goliath 4344 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines