Magazine Beaux Arts

Ils se sont tous suicidés

Publié le 17 février 2009 par Marc Lenot

dscf2671.1234915794.JPGBen irrite souvent, traduisant dans son langage simple des choses compliquées. Ici, c’est plutôt par sa véhémence, par son discours direct qu’il choque : la mort est elle une matière formelle pour l’art ?

Dans cette exposition à l’annexe de la galerie Templon (jusqu’au 21 février), on est accueilli par les portraits (photos trouvées sur Internet) de 13 artistes, écrivains ou savants, Ils se sont tous suicidés, chacun souligné d’un court texte de Ben (avec quelques approximations biographiques, sur Debord ou sur Pollock par exemple). C’est la belle gueule de Nicolas de Staël qui se présente la première, juste devant la porte d’entrée.

dscf2673.1234915827.JPG
 

On apprend ensuite que Freud s’est fait euthanasier et que Bernard Buffet s’étouffa dans un sac plastique sur lequel son nom était écrit : ultime signature, dérision de l’artiste à succès devenu une quasi-marque et ne le supportant plus, ou tentative désespérée d’exister encore après la mort.

dscf2672.1234915810.JPG
Le reste de l’exposition est composé de tableaux plus habituels de Ben. Le petit livre ‘Suicide d’artiste’ est comme une litanie rituelle, égrenant l’un après l’autre noms et circonstances.

Dans cette exposition, on peut à la fois rire et/ou s’offusquer de la dérision sempiternelle de l’artiste, mais aussi, plus rare, méditer un peu.

Et je viens de découvrir que Ben est né : cette familiarité avec la mort en est moins surprenante !

Photos de l’auteur. Ben étant représenté par l’ADAGP, les photos seront ôtées du blog au bout d’un mois. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marc Lenot 482 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog