Magazine Culture

Ysambre: la femme graine

Par Sherilyn

"Luxueux livre-objet se présentant sous la forme d'un carnet imaginaire. La Femme-graine nous invite à parcourir la mystérieuse forêt d'Ysambre. Les auteurs nous ouvre les portes d'un univers de fantasy poétique et onirique, peuplés de créatures mi-hommes mi-arbres douées d'empathie, et nourri par les magnifiques tableaux de Severine Pineaux.
Ce second opus qui peut se lire indépendammant du premier ("Le Monde-Arbre"), nous dévoile de nouvelles facettes d'Ysambre, alors qu'un terrible danger menace le Vieux Bois et tout ce qui l'entoure."
"Salliah et son ami Alcyde ont enfin réussi à percer une partie du mystère qui entoure les sylphes, ces créatures à mi-chemin entre l'humain et le végétal qui hantent les lieux- mais lorsque le père d'Alcyde succombe à une sorte de rouille végétale qui se propage dans la forêt, ils comprennent que quelque chose a corrompu l'écosystème d'Ysambre. Décidés à prévenir le désastre qui s'annonce et à découvrir l'origine du mal, ils se lancent, chacun de leur côté, dans une expédition désespérée.
Salliah s'y découvrira d'étranges facultés et un lien innatendu avec la forêt..."


Parmis mes lectures toutes récentes, ce livre a provoqué un tremblement de terre intérieur chez moi (ou même carrément l'effet d'une bombe...), puisque c'est un peu LA sortie du moment (préparez les roulements de tambours...).
Il s'agit (tenez-vous bien ;o) de Ysambre: la femme graine, deuxième tome de la série Ysambre (j'avais rédigé un article sur Ysambre: le monde arbre, un livre qui déjà m'avait particulièrement adoré et qui fait partie des "best" de ma bibliothèque, que même si j'étais perdue sur une île déserte au milieu du pacifique, ce serait surement un des livres que j'emporterais, bref )...
Franchement, quand j'ai vu cette nouvelle, j'ai sauté au plafond et il m'a fallu attendre hier pour enfin l'avoir entre les mains (vu que je l'ai commandé par internet...).
Et bien je dois vous dire qu'encore une fois, je n'ai pas été décue et que je n'ai pas décroché du livre d'un bout à l'autre...
A travers ce deuxième opus, nous retrouvons Ysambre et ses secrets, forêt que nous avions découvert a travers Ysambre: le monde arbre (d'ailleurs, je conseille à ceux qui n'ont pas lus le premier tome de se le procurer car sinon vous serez un peu perdus dans ce second livre, et de plus le premier tome vient d'être réedité, c'est le moment ou jamais ;o).
De premier abord, vous pourrez vous dire que l'histoire se repètera, et bien je vous rassure, non! Car le principal interêt de "la femme graine" c'est qu'Ysambre nous présente un autre visage, sa face noire en quelques sorte, et que cette fois-ci l'histoire est beaucoup plus centré sur Salliah, ou Alcyde apparait beaucoup moins...
Dans ce second tome, une mystérieuse maladie empoisonne de quelques sorte la forêt primitive (Ysambre) et c'est à la recherche des origines de cette curieuse épidémie que Salliah va...
Encore une fois, je me suis plongée avec délice dans les méandres de cette forêt, ou le récit rédigé par Mickael Ivorra m'a transporté de bout en bout...
La grande richesse de "la femme-graine" est de nous faire découvrir un autre aspect de Ysambre, celui un peu noir, donc le récit se fait un peu plus sombre et "dramatique".
On y découvre aussi de nouveaux personnages: que cela soit dans les êtres habitants Ysaùbre même, ou certains personnages de la ville !
Et oui, car on découvre une ville !
Ce n'est plus la ville ravagé en plein centre d'Ysambre, celle ou tout à commencé, mais une ville toute nouvelle que l'on va découvrir,celle des mathiciens, ce qui ajoute de la profondeur au récit, nous promet de nouvelles péripéthies, et ainsi nous faire découvrir un nouvel aspect dont le premier n'a quasiment pas parler (quand je disais que l'on ne retrouvais pas tout à fait les mêmes choses...).
Le récit est absolument fabuleux, nous plongant toujours dans ce monde ou végétal et humanité se mélangent à travers les sylphes, étranges créatures, avec en plus la découverte par Salliah de nouvelles capacités dont je vous laisse tout le loisir de les découvrir...
Encore une fois, le monde d'Ysambre nous fait rêver et nous emporte dans un récit fabuleux!
On découvre toujours avec plaisir ce monde onirique, à la découverte de nouveaux secrets et mystères,à travers le nouvel aspect qu'Ysambre nous montre...
Même si ils sont différent, les deux tomes se rejoignent tout de même et l'ensemble conserve sa cohérence, et l'on a toujours dans le récit de Mickael Ivorra, l'éco de grandes interrogations humaines, principalement sur l'écologie, et même si le récit se fait plus noir et quelque peu tragique, une note d'espoir perce à la fin...
Mais tout comme le premier opus, ce livre ne nous laissera aucunement sur notre fin au niveau graphique, car là encore c'est du sublime ouvrage que nous procure Severine Pineaux!
J'ai vraiment adoré retrouvé à travers ses illustrations le mélange entre humain et végétal, et même dans ce second tome encore une fois le mélange très réussit par exemple de mécanique et d'insecte!
Le mélange des genres que réussi à conjuguer Severine Pineaux est encore une fois magnifique, et je ne peut que donner une belle éloge à son travail d'illustrations!
Les illustrations interragissent avec le texte, lui ajoutant beaucoup de profondeur et de vie, ou l'on a presque l'impression de voir remuer devant nos yeux les sylphes.
Toujours aussi haut en couleur, arpentant des verts mélangés au marron afin de confondre les illustrations avec une véritable forêt, et explorant parfois des illustrations plus sombres, à l'image du récit, voguant entre des bleutés sombres et du noir....
L'incroyable force de ce livre est aussi le côté "livre-objet" qui renforce toute la beauté de ce deuxième tome: on y retrouve toujours les écrits rédigés facon manuscrit, comme un authentique carnet ancien, mélangés avec des sortes de croquis et d'esquisse, de "photographie", de pages calques qui avait déjà faites l'originalité du "Monde Arbre"...
On a aussi des pages plus "informatiques" (désolé je n'arrive pas à trouver d'autres termes lol) et modernes, renforcant le mélange mécanique/ancines...
La couverture elle-même est assez originale car sur celle-ci se découpe un cercle ou l'on peut apercevoir une sylphe à travers...
On a aussi un plaisir "tactile" lors de la découverte de ce livre, aspect qui est un peu plus présent de par la couverture elle-même,par la présence des feuilles de calques que l'on retrouve dans la femme-graine, mais aussi grâce à une seconde petite originalité !
En effet, inséré dans le livre, on a toute une partie en papier à gros grains, comme des feuilles de parchemin un peu. Une sorte de mini-livre dans le livre lol (je vous laisse découvrir ce qu'est ce mystérieux livre...).
On y retrouve donc tous le charme authentique d'Ysambre, véritable forêt ancienne qui se dépeint sous nos yeux...
Toute les illustrations font éco à au mélange bio-mécanique ou encore végétal/humain constituant tout le charme d'ysambre.
De plus, ce livre est très généreux, car il est très riche en illustrations, croquis etc... qui couvrent toute les pages, pour que le récit soit soutenue par 'limage et vice-versa (d'ailleurs je trouve que les illustrations sont en parfaites symbiose avec le récit, ce qui lui donne sa force...).
Ce secont tome comme vous l'aurez compris m'a extrèmement charmé et emporté dans un monde onirique, ou les sylphes sont reines...
Pour ceux qui aurait pensé que le second tome pourrait s'essoufler, il n'en est rien car bien que similaire au premier tome, il en diffère toute fois en nous faisant découvrir un nouveau visage d'ysambre à travers une histoire plus sombres (mais chacun des deux tomes se suivent dans une très bonne cohérence )...
Le livre est également toujours aussi magnifique !
Un conseil: n'hésitez plus si vous voulez vous évadez le temps d'une lecture et plus, en parcourant le monde onirique d'Ysambre...
ps: un petit tour sur le blog d'ysambre est vivement conseillé ;o) :
www.ysambre.com/blog/
Fiche Technique: 88 pages,de Mickael ivorra (auteur) et Severine Pineaux (illustratrice), aux éditions Tournon, 25 euros

 

http://www.ysambre.com/blog/uploaded_images/couverture-photo-72DPI-789344.jpg

 
http://www.ysambre.com/blog/uploaded_images/livre-ouvert-72DPI-755037.jpg

http://www.ysambre.com/blog/uploaded_images/sylphes-musiciennes-703041.jpg

http://www.ysambre.com/blog/uploaded_images/file-756179.jpg

http://www.ysambre.com/blog/uploaded_images/pleureuses-798421.jpg

http://www.ysambre.com/blog/uploaded_images/file-733863.jpg

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sherilyn 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines