Magazine Culture

Titus Andronicus - The Airing Of Grievances (2009)

Publié le 23 février 2009 par Oreilles
"Don’t tread on me" peut-on apercevoir en fond sur la pochette de ce Airing of grievances. Et la célèbre maxime popularisée par Benjamin Franklin pour symboliser la résistance pacifique mais aussi la capacité à être fatal en cas d'attaque ne s’est jamais aussi bien accordée à un disque. Sorti l’année dernière aux USA mais de retour en force cette année en Europe sous l’aile XL Recordings, ce brûlot punk folk -si ça existe- fait du bien là où ça fait mal. Le jeune Patrick Stickles y emmène quatre camarades de jeu tout droit venus de Glen Rock, New Jersey, et dans une frénésie rock débraillée pousse un cri salutaire sur fond d’explosion électrique.
Violent, irrévérencieux, bruitiste, Titus Andronicus est un peu tout ça à la fois. Avec en toile de fond un univers empruntant tout autant à Shakespeare qu’à Seinfeild en passant par Camus, Patrick construit neuf branlées autobiographiques écrites à la fac et au lycée, et surtout, chante à tout moment comme un Conor Oberst énervé. C’est la ressemblance vocale la plus flagrante du disque, à part que lorsque Mr Bright Eyes se contente -et c’est déjà bien- de pousser la gueulante en apothéose de morceau, Patrick fracasse son micro dès la deuxième seconde, et à chaque fois. Un chant braillard et sauvage qui pue la rage pop et le rock de bar transcendé par les mélodies.
Et pourtant ces morceaux qui n’hésitent pas à démarrer oscillent bien souvent autour des cinq minutes. "Arms against astrophy" est en ce sens excellente, avec sa monté euphorisante à la Arcade Fire (sisi, les points communs sont nombreux malgré l’éloignement des genres) et ses soli de guitares saturées et énervées. "No future" quant à lui chasse en terres shoegaze, plus calme. C’est le seul break d’un disque qui emprunte autant aux Replacements qu’à Jay Retard, aux Pogues qu’à Galaxie 500. Pitchfork, en notant Airing of grievances 8,5 sur l’échelle de Richter a parlé de retour aux fondamentaux et ne s’est pas trompé tant que ça. Le live doit être dantesque.
En bref : Punk rock suant et paillard, moderne et ancien, fracassé et euphorisant. Une sacrée belle réussite. ___
A noter : Titus Andronicus sera sur la scène de la Maroquinerie le 11 mars prochain
Le Myspace
A lire aussi : Jay Reatard - Matador Singles 08 (2008)
"Titus Andronicus" en live (bonne qualité sonore):


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Coolooloosh, Elements Of Sound

    Mix entre Rn’b, hip-hop funk, rock et même Yiddish, Coolooloosh, au nom pour le moins original, a réussi à former une des forces les plus dynamiques dans le... Lire la suite

    Par  Cataras
    CULTURE, MUSIQUE
  • Boulevard of Broken Songs

    C’est en parlant de bootleg que j’ai commencé à écrire sur ce blog il y a 3 ans et, dès que j’en ai l’occasion, je continue encore d’en parler ici ou là. Lire la suite

    Par  Boogees
    CULTURE, MUSIQUE
  • Yodelice : Tree of life

    Yodelice Tree life

    Voilà donc la question à 1000 boules du jour : Comment tu fais pour passer du statut de chanteur mièvre et acteur à midinettes, affolant jusqu’aux forums de... Lire la suite

    Par  Misterjukebox
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Death Of Auto-Tune.......

    Death Auto-Tune.......

    L'auto-tune est un logiciel correcteur de pitch et de traitement de la voix. Il est devenu monnaie courante dans les productions musicale actuelle. Lire la suite

    Par  Etienne Martin
    CULTURE, MUSIQUE
  • Fistful of Swoon - Vandaveer

    Fistful Swoon Vandaveer

    Beau gosse qu’on pourrait confondre avec Enrique Igl*sias, la musique de Vandaveer est à l’opposé d’une variété bling bling, et vulgaire. Lire la suite

    Par  Chroniquemusicale
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • The Soul Of Mess

    Soul Mess

    Présente toi en quelques mots. Je m'appelle Nadège j'arrive sur mes 20 ans je vais rentrer l'année prochaine en BTS communication visuelle option multimédia. Lire la suite

    Par  Clandestines
    CULTURE, MUSIQUE
  • Launch of Golmaal Returns

    Le lancement du film GOLMAAL RETURNS avec Ajay Devgan, Shreyas Talpade, Anjana Sukhani, Celina Jaitley, Tusshar Kapoor, Arshad Warsi : Lire la suite

    Par  Fix
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Oreilles 3013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines