Magazine Culture

La lourdeur des cartables crée des problèmes de dos aux élèves algériens

Publié le 02 mars 2009 par Actualitté
Les cartables des enfants sont trop lourds en Algérie. On a déjà recensé 257 cas de déformation de la colonne vertébrale qui seraient dus à la lourdeur du cartable.
Un élève de 4e année primaire, Brahim Hakim, inscrit à l'école Hassan Ibn Haïtem aux Planteurs déclare : « Je souffre quotidiennement du poids de mon cartable, très lourd d'ailleurs et que je porte de mon domicile, situé à Bouamama jusqu'à l'école des Planteurs où je suis scolarisé ». Il explique : « Je fais plusieurs kilomètres de marche en portant plus de huit kilogrammes, ce qui me fait perdre mon équilibre ».
D'autres élèves surenchérissent : « Nous ramenons avec nous les livres de technologie, d'éducation civique et islamique, de géographie et d'histoire, ainsi que les livres de maths et d'arabe sans oublier, bien sûr, tous les cahiers afférents à ces matières. Nous sommes obligés de nous faire aider par nos parents pour porter ce lourd fardeau ».
Pour un directeur d'école primaire à Oran, le problème vient des dernières réformes et pourrait être réglé en partie par un réaménagement plus efficace de l'emploi du temps : « Nous devons revoir les emplois du temps qui doivent impérativement répondre à la réalité et pour ce faire, il faut prendre l'avis en premier lieu de l'enseignant ».

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine