Magazine Culture

Chronique : Stuck in the Sound "Shoegazing Kids"

Publié le 03 mars 2009 par Lindt

Alors pour une première chronique ça commence mal puisque Stuck in the Sound c'est pas trop ma came. Mais je me suis dit que les goûts et les couleur étant dans la nature, y'en a bien à qui cet album devrait plaire (et je promets de ne pas les insulter ceux-là, parce que même si je n'ai pas trouvé l'album transcendant, je l'ai tout de même écouté jusqu'au bout, ce qui est flatteur, si si !).
Mon impression générale
C'est "frais" comme on peut
souvent le lire, et surtout très british (alors que ce sont des bons petits frenchies). C'est d'ailleurs peut-être ça qui m'a un peu gonflée, parce que je ne suis pas branchée Beatles et compagnie.
Mais je reconnais que le chanteur a de vrais lignes mélodiques (jolies ou pas pour le coup on s'en fout, le fait est qu'il prend la peine de moduler sa voix et ne se contente pas de gueuler comme un putois ou pire, de parler). Vous vous rendez compte un peu, j'en suis au point d'être agréablement surprise qu'il y ait du "vrai" chant !
Ha oui, je trouve aussi qu'ils ne se sont pas foulés pour la pochette. Elle dit qu'elle voit pas le rapport avec le titre de l'album.
Mon préféré
J'aime beaucoup leur titre Sapruder qui ouvre l'album, qui est très prenant et planant. Mon seul regret : on attend que ça pète à un moment mais ça ne viendra pas, jamais. Damned.
La remarque qui tue
Peut-être le parolier s'est-il trouvé à un moment en panne d'inspiration, ou peut-être est-ce juste le hasard qui a fait que les titres Ouais et Litah se suivent sur le CD... Mais ces morceaux sont  pleins d'onomatopées.
Pour le premier ça donne : "Hey Hou Hoho !! Waha Wouhou yeah" pour le refrain.
Quant à l'autre, l'intro nous gratifie d'un joyeux "Chouhou Tchou !".
Ca me rappelle un peu les tubes de l'été : des syllabes qui ne veulent rien dire et faciles à retenir pour que la planète entière les scnadent d'une même voix. Ca donne des yeah, ho, ha ouais, youhou etc...
Ma conclusion
C'est un album passe partout à mon sens, rien n'est inventé mais quelques titres sauront retenir l'attention d'un certain public. Et puis ça fait plaisir qu'un groupe français chantant anglais s'en sorte aussi bien (ils ont à leur actif un nombre impressionnant de concerts, et autant à venir dans des salles et festivals pas dégueulasses du tout).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lindt 116 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte