Magazine Beaux Arts

Un homme qui dort de Bernard Queysanne

Publié le 02 mars 2009 par John

Un film très intéressant, une expérience multisensorielle, physique, du texte de Georges Perec. On en sort désorienté, déphasé, dérivé.
Qui n'a pas rêvé de faire ce qu'il fait ou fait ce qu'il fait par bribes, éprouver ces longues périodes d'immobilité (pendant les études).
La scène finale :
Un double panoramique du haut de la rue piat (parc de belleville) en 1974, il y avait à la place les taudis et le terrain vague. La boulangerie était déjà là, les tours de la rue des couronnes aussi et on distingue au loin l'église de la rue ménilmontant et l'immeuble du floréal.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


John 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte