Magazine Côté Femmes

3 planètes pour moi toute seule

Publié le 03 mars 2009 par Alisabel
Ou comment un grossesse physiquement éprouvante peut faire voler en éclats les résolutions d'une convaincue de l'économie des ressources.

Un bain chaque nuit depuis 3 mois :

Voire même deux les nuits les plus douloureuses.3 planètes pour moi toute seule

Il y a de nombreux mois maintenant  que j'ai pris conscience de la rareté présente et  future de l'eau potable dans le monde, et dans ma région en particulier.
En accord avec ma démarche de décroissance,  j'avais résolu de remplacer ma douche quotidienne par une toilette ne consommant que la contenance d'une cuvette d'eau chaude  ( si! si! Essayez, c'est possible!), soit  4 litres.  Je gardais un bain hebdomadaire, dont l'eau était ensuite envoyée 3 planètes pour moi toute seule via une pompe dans ma cuve de récupération. Elle servait ensuite pour le jardin.
Cette cuve est pleine depuis longtemps, et de toutes façon je n'ai pas jardiné de tout l'hiver. Donc chaque nuit ce sont environ 180 litres d'eau qui repartent dans les égouts, hormis les quelques litres que j'aurais pu réemployer pour arroser les plantes, laver le sol ou faire tremper du linge.

 Prendre un bain chaud me procure au minimum une heure d'un sommeil précieux, car c'est le moyen le plus efficace de faire cesser ces contractions. J'essaie de m'en passer, mais chaque nuit la douleur et la fatigue me font céder.
Quelqu'un veut s'amuser à calculer  combien d'années d'économies rigoureuses il me faudra pour  compenser cette surconsommation ???


9 stères de bois

C'est ce qu'il a fallu que je commande au total comme bois de chauffage pour cette saison, au lieu des 3 ou 4 nécessaires habituellement   Bien sûr nous avons eu un hiver particulièrement froid et gris, et  ma maison a beau être bioclimatique et bien conçue, le solaire passif sans soleil, ça marche beaucoup moins bien !
Mais le temps pourri n'explique qu'une partie de ce surplus de consommation. En vérité le manque de sommeil et  les contractions douloureuses ont généré chez moi un intense besoin chaleur. Même si à présent le redoux est là , j'ai encore besoin de venir me ressourcer devant un bon feu la nuit quand j'ai mal. Je ne chauffe plus la journée, mais dès que la nuit est tombée j'ai besoin de ma flambée. Je n'exclus d'ailleurs pas cette fois ci encore d'accoucher devant les flammes.

Bien sûr le bois est encore le moyen le moins polluant de se chauffer, mais si tout le monde consommait autant de bois que moi, il faudrait recouvrir la planète de forêts pour fournir tout le monde !!


Alors voilà, je le dis haut et fort, cette grossesse aura fait de moi un contre exemple total en matière de gestion des ressources.

Mais que Dame Nature me pardonne, plus qu' un mois de galère et je redeviendrais aussi économe que par le passé .

Si vous voulez vous donner une idée du nombre de planètes nécessaires si chacun sur terre vivait comme vous, je vous propose un petit jeu ICI .
Attention c'est tout en anglais, et comme c'est calculé à la base sur un mode vie américanisé, vous partez déja avec un handicap ! Mon conseil : choisisser plutôt l'australie, ça fait moins mal ....

Un autre logiciel de test pas mal fait, en français, est proposé sur le site de l'ADEME;  celui ci concerne l'empreinte carbone. A faire aussi c'est intéressant....

Bises à tout le monde.



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alisabel 803 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog