Magazine Cuisine

Un dernier plat d'hiver : pintade au chou

Par Lesbottieres

Mieux appréciée en hiver, cette recette peut malgré tout être réalisée en toutes saisons. C'est toujours un régal.    

Un dernier plat d'hiver : pintade au chou

Pintade au chou    

Pour 4 personnes, il vous faut :  

- 1 pintade

- 4 chipolatas

- 200 gr de lard de poitrine fumé

- 1 chou pommé

- 1 oignon

- 1 gousse d'ail

- 4 clous de girofle

- quelques baies de genièvre

- 40 gr de beurre

- sel, poivre  

Assaisonnez l'intérieur de la pintade que vous aurez fait vider et brider par votre boucher. Retirez les feuilles flétries du chou et coupez-le en fines lamelles avec un grand couteau. Coupez en dés le lard de poitrine Epluchez l'oignon et piquez-le avec les clous de girofle   Faites revenir les lardons avec le beurre dans une cocottes qui va au four. Quand ils sont bien dorés, retirez-les et réservez-les dans une assiette. Dans le même beurre, faites dorer de toutes parts la pintade. Réservez-la. Toujours dans le même beurre, mettez les lanières de chou, l'oignon et la gousse d'ail. Salez, poivrez, ajoutez les baies de genièvre, couvrez et laissez cuire à petit feu pendant 30 minutes en remuant de temps en temps.   Allumez le four (th 7 soit 200°/210°) Quand le chou a cuit 1/2 heure, retirez-le de la cocotte. Remettez dedans la pintade, les lardons et couvrez avec le chou. Fermez la cocotte et mettez au four pour achever la cuisson (45/50 mn environ)   10 minutes avant la fin de la cuisson, faites cuire les chipolatas dans une poêle.   Dressez la pintade dans un plat mi-creux préalablement chauffé, entourez-la avec le chou après en avoir retiré l'oignon. Ajoutez les chipolatas et servez.

 

Tire la langue
     


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lesbottieres 195 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte