Magazine Culture

Weekend à Bruges

Publié le 03 mars 2009 par Maxime Jobin


Deuxième traversée de la frontière franco-belge ce weekend pour aller à Bruges, petite ville médiévale que l'on s'amuse aussi à appeler " la petite Venise du nord ", pour ses canaux et son ambiance - mais surement pas pour sa température! Malgré une vilaine grippe que moi et Sabrina traînons depuis jeudi, nous décidons de ne pas annuler notre voyage, tout étant déjà payé. Ce fut une bonne décision car, depuis mon retour de Brugge, le virus semble s'être calmé... se serait-il fait éblouir par la beauté de la ville? Si ça se trouve, cela aura été un remède!

Samedi, après s'être installés dans notre auberge de jeunesse, nous sortons pour découvrir une première fois la ville et ses ruelles coupées par de longs canaux. Nous sommes vite conquis par son aspect médiéval, nous qui sommes deux fervents moyenâgeux. Nous découvrons entre autre le Béguinage, un petit village de sœurs bénédictines au cœur de Bruges, lieu classé au patrimoine mondial de l'UNESCO! Ça donne une idée de la beauté de l'endroit. On se croirait en milieu sacré, l'ambiance est mythique et incite au silence. À deux pas, nous entrons dans une chocolaterie... comment y résister? En Belgique... impossible de faire autrement! Y avait-il une issue? (Est-ce que ça paraît que je me cherche une excuse?) Après mûre réflexion, nous ressortons avec un œuf de pâques! Un peu à l'avance, me direz-vous, mais il ne fallait pas manquer la chance de déguster un coco de pâques belge!

Et juste avant d'avoir le tour de la bouche particulièrement plein de chocolat, nous tombons sur deux Québécois en visite, comme nous! Quel hasard de rencontrer trois Québécois au total en une semaine alors que nous n'en avions pas rencontré un seul depuis notre arrivée! Malheureusement, ils étaient avec un groupe qu'ils devaient suivre, donc nous nous sommes rapidement séparés. Mais ce fût bien agréable d'entendre d'autres voix québécoises dans cet univers français!

Pour cause de maladie, nous sommes rentrés tôt le soir après avoir mangé une assiette de pâtes et une bonne crème glacée au chocolat-noisette. Le lendemain, nous nous levions tôt afin de profiter du petit-déjeuner compris et nous partions à nouveau faire un tour de la cité. Notre plan de la journée était clair : musée du chocolat, suivi d'une promenade sur les canaux.

Le musée du chocolat Chocostory m'a personnellement beaucoup impressionné. Je ne pensais en effet pas en apprendre autant sur le sujet. Saviez-vous que les fèves du cacaoyer, qui servent à faire le délicieux chocolat que l'on connait aujourd'hui, étaient utilisées par les Aztèques et les Mayas comme monnaie? Un lièvre coûtait diz fèves, un lot de piments quatre. Ils utilisaient aussi ces fèves pour faire des boissons chocolatées réservées aux plus riches et les mélangeait au sang des victimes de leurs sacrifices pour rendre hommage à leurs dieux. Ce sont les Espagnols qui, après avoir annihilé ces deux grands peuples, ramenèrent en Europe la recette de la fameuse boisson au chocolat. Personnellement, j'aurais encore préféré apprendre la recette de la bouche de ces peuples encore vivants plutôt que d'avoir à les mener à l'extinction pour finalement la leur soutirer, mais ils voyaient la chose autrement à l'époque... Outre l'histoire, différents thèmes étaient aussi abordés, comme la conception du chocolat, la provenance de la réputation du chocolat belge, grandement due à l'invention du praliné, ou encore la composition des différents chocolats (noir, blanc, au lait). Mais le plus intéressant fut certainement la démonstration de la confection de pralinés! Il faut dire que nous avions droit à une petite dégustation par la suite...

Nous avons terminé notre visite de la petite ville par un tour en bateau sur les canaux. L'originalité de la chose la rendait fort agréable et nous avons pu voir Bruges sous un autre angle. Puisqu'il était très tôt lorsque nous avons terminé la promenade sur les eaux, que nous avions vu tout ce que nous voulions voir de la ville et, surtout, que nous étions toujours malades, nous avons pris la décision de revenir plus tôt à Lille.

J'ai donc aimé Bruges, mais je sens que j'aurais pu l'aimer encore davantage sans cette grippe pernicieuse. Je ne regrette toutefois pas de l'avoir combattue pour ce voyage, cela en valait entièrement la peine!

Samedi prochain, le défilé de géants de Tourcoing est à l'agenda!

Bonne semaine!

Encore des photos


En photos
Pour voir une photo en plus grand format, cliquer dessus.

Dans le texte
(1) Paysage typique de Bruges.
(2) La beauté mythique du Béguinage.
(3) La place Markt.
(4) On arrive à la place Markt!
(5) Démonstration de la confection de pralinés!
(6) Promenade en bateau sur le canal.

Section "Encore des photos"
(1) Les chevaux à calèche sur la grande place.
(2) Des dizaines d'oies, en plein cœur de la ville!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maxime Jobin 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine