Magazine Cinéma

Gran Torino

Par Marymalo


C'est aussi l'Amérique désespérée et violente que dépeint ce film, dans un Wisteria Lane du pauvre dans le Michigan, beaucoup moins frais et pimpant que celui de Fairview! Et comme dans The Wrestler, c'est le thème de la réconciliation d'un homme avec lui-même, face à la maladie, la vieillesse et la solitude qui est traité. Mais à l'inverse de Darren Aronoksky, Clint Eastwood joue sur l'émotion, les situations et les dialogues. C'est beaucoup plus confortable pour le spectateur qui se laisse charmer par le réalisateur et l'acteur. Dès les premières images le ton est donné et ne faiblira pas jusqu'au final. Clint Eastwood résume ici sa carrière de justicier, d'humaniste et de cow-boy solitaire....

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines