Magazine Politique

Le cavalier seul du NPA d'Olivier Besancenot

Publié le 10 mars 2009 par Gezale
Alors que les sondages d'intentions de votes pour les élections européennes accordent (aujourd'hui) entre 8 et 10 % des intentions des Français(e)s en faveur des listes présentées par le NPA nouveau parti anticapitaliste, ce dernier a décidé de ne pas rejoindre le front de Gauche qui unit le Parti de Gauche et le Parti communiste français et de présenter Olivier Besancenot en position non éligible en Île-de-France.
Le « meilleur » opposant de Nicolas Sarkozy animera tout de même la campagne et s'appuiera sur le vote majoritaire (55 %) des Français qui avaient dit non en 2005 au référendum sur le projet de traité constitutionnel. D'autres que lui pourraient tirer leur épingle du jeu lors du scrutin du 7 juin : le front de Gauche, le Parti socialiste qui apparaît comme une alternative de gouvernement aux niveaux national et européen, le MODEM de Bayrou, seul vrai parti du centre (droit) puisque Hervé Morin et les siens sont identifiés à l'UMP. La majorité présidentielle et sarkozyste devrait payer la crise économique et sociale au prix fort. La manifestation nationale prochaine illustrera clairement l'importance du mécontentement.
Retenons de la décision du NPA deux éléments forts : primo, son refus d'alliance même avec des partenaires idéologiques proches ayant des positions identiques sur l'Europe, secondo, l'habile classement d'Olivier Besancenot qui apparait comme un militant pur et dur et non comme un chasseur de mandat électif intéressé. Je ne suis pas certain que le cavalier seul du NPA (c'est évidemment son droit le plus strict) soit payant à terme. Il s'isole et s'enferme, contrairement à son discours unitaire dans les luttes, et le retrait d'Olivier Besancenot peut apparaître comme un refus d'engagement au plus haut niveau. Devenir député européen, c'est participer au travail des commissions à Strasbourg et Bruxelles, c'est s'opposer en proposant, c'est sortir d'une position protestataire pour chercher la meilleure voie susceptible d'être adoptée par une majorité de députés européens. Visiblement, le NPA ne cherche pas ce pouvoir-là. Du moins pas encore.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines