Magazine Côté Femmes

La jeunesse, une urgence pour le gouvernement ?

Publié le 10 mars 2009 par Jarousseau
Le nouveau haut-commissaire à la jeunesse, Martin Hirsch, organisait ce lundi 9 mars la première réunion de la commission sur la politique de la jeunesse. Que peut-on retenir des premières annonces et pistes de travail explorées par cette commission ?
Si le diagnostic sur le malaise des jeunes peut être largement partagé, on peut néanmoins s’interroger sur les suites qui seront données à cette concertation. Le haut-commissaire aura t-il réellement les moyens de mettre en oeuvre la politique transversale qu'il appelle de ses voeux pour répondre aux nombreux maux de la jeunesse en France ? J'en doute fortement.
En l'état, hormis les 150 millions d'euros destinés, pour les 18 prochains mois, à une douzaine d'expérimentations dans le domaine de l’emploi et la formation, l’orientation, la santé, le logement et l’insertion sociale et professionnelle , les leviers budgétaires indispensables à la mise en place d'une allocation d'autonomie pour les moins de 25 ans par exemple ne seront pas au rendez-vous, pas plus que les réformes structurelles indispensables sur l'organisation de l'enseignement pour réduire la décrochage scolaire.
Alors que restera t-il à Martin Hirsch pour sauver la face de cette commission ? Probablement des mesurettes techniques comme des aides pour réduire le coût du permis de conduire ou une prime pour aider les jeunes chômeurs dans leur recherche d'emploi. Le financement ? Le Haut-commissaire a déclaré hier vouloir faire appel à l'IUMM et à Total pour financer certains programmes. Nous voilà rassuré pour les jeunes ! Personne ne sera contre ces propositions évidemment. Mais face à l'ampleur de la crise, s'agira t-il de réponses à la hauteur de la gravité de la situation ? Réponses d'ici 4 mois.
Composition de la commission jeunesse
La commission compte près d'une soixantaine de membres, dont des représentants des syndicats (salariés et étudiants), des chambres consulaires, des collectivités locales et des associations. Elle comprend aussi quelques parlementaires et experts. Parmi eux, on compte notamment :Jean-Baptiste Prévost, président de l'Unef ; Laurence Danon, présidente de la commission nouvelle génération du Medef ; Marisol Touraine, député PS d'Indre-et-Loire ; Christian Demuynck, sénateur UMP de Seine-Saint-Denis ; Jean-François Cervel, directeur du CNOUS (logement universitaire) ; Murielle Penicaud, DRH du groupe Danone ; François Fondard, président de l'Unaf ; Christian Charpy, directeur général de Pôle emploi ; Louis Chauvel, professeur d'université ; Dominique Balmary, président de l'Uniopss ; Olivier Galland, sociologue ; Eric Maurin, économiste ; Jean-Luc Vergne, président de l'Afpa.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jarousseau 239 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte