Magazine Culture

William Carlos Williams/Beauté

Par Angèle Paoli
« Poésie d'un jour
(Pour faire défiler les poésies jour après jour,
cliquer sur les flèches de navigation)


BEAUTÉ

Beauté

   ― toute la ville détruite ! Et

les flammes qui s’élèvent

  


   comme une souris, comme

   une pantoufle rouge, comme

   une étoile, un géranium,


   la langue d’un chat ou ―


   la pensée, la pensée


     qui est une feuille, un


   caillou, un vieillard


   droit sorti d’une histoire de


   Pouchkine   .


   Ah !


   des poutres pourries qui


   s’écroulent,


     une vieille bouteille


pulvérisée


La nuit ressemblait au jour à cause des flammes, flammes


dont il se nourrissait ― creusant la page


   (la page en flammes)


comme un ver ― pour mieux comprendre


Que nous buvons jusqu’à l’ivresse pour être finalement


détruits (par cette nourriture). Mais les flammes


sont flammes avec une exigence, une outrance destructrices


qui leur sont propres ― comme il y a des feux qui


couvent


   couvent très longtemps sans jamais


s’embraser


   Des papiers


   (consumés) éparpillés au vent. Noirs.


   L’encre brûlée à blanc, le métal à blanc. Ainsi soit-il.


   Viens, beauté transcendante. Viens vite. Ainsi soit-il.


   Poussière entre les doigts. Ainsi soit-il.


   Viens, futilité déguenillée. Triomphe.


   Ainsi soit-il.



William Carlos Williams, Paterson, José Corti, 2005, pp. 126-127. Traduit par Yves di Manno.
Retour au répertoire de mars 2009
Retour à l' index des auteurs

» Retour Incipit de Terres de femmes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Piochés chez William Théry.

    Tout le monde sait depuis la réédition de Un Roman dans la planète Mars et de Spiridon le muet chez Des barbares..., qu'André Laurie est l'un des pseudonymes... Lire la suite

    Par  Bruno Leclercq
    CULTURE, LIVRES
  • Lumière d'août par William Faulkner

    C'est toujours un peu difficile de parler d'un chef-d'œuvre qu'on vient de lire.Il suffirait peut-être de le signaler. Dire par exemple que Lumière d'août, de... Lire la suite

    Par  Alain Bagnoud
    CULTURE, LIVRES
  • Gothique charpentier de William Gaddis

    Gothique charpentier William Gaddis

    Quel est le pouvoir des mots, pour s'élancer ainsi à la poursuite du grand chasseur Nemrod et ne jamais parvenir à l'attraper qu'à la condition que lui-même ne... Lire la suite

    Par  Juan Asensio
    CULTURE, LIVRES
  • Anthologie permanente : William Cliff

    Ces deux poèmes du livre de William Cliff, Autobiographie sont dédiés à tous ceux qui pensent que la culture est inutile1. Le livre vient d’être édité en poche. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Interview de Carlos Trillo

    Interview Carlos Trillo

    Sauvés des eauxLe Zoo n°18 est sorti. Des annonceurs s'étant désistés au dernier moment (puisqu'on vous dit que c'est la crise !), des pages ont été supprimées... Lire la suite

    Par  Aaapoum Bapoum
    BD, CULTURE, LIVRES
  • Anthologie permanente : William Cliff

    24. ce lit me tue et l’amant qui s’y trouve aussi ce lit chevalet d’insomnie sous la lucarne d’une lune rouge me roule avec toi dans une infinie lenteur Conrad... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Angèle Paoli 36629 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines