Magazine Culture

Défense de la nature

Publié le 15 mars 2009 par Jeunenormandie

Communiqué de Jeune Normandie

A Jeune Normandie, La génération nationaliste, écologiste et solidaire, il nous semble important de bien redéfinir la place de l’Homme dans l’écosystème.
L’homo sapiens sapiens s’est surtout révélé en tant qu’homo faber. Par la maîtrise des techniques, il a élargi sa niche écologique à l’ensemble de la planète. Il a modifié l’évolution de l’écosystème terrestre et a artificialisé la planète au point de détruire l’habitat de milliers d’espèces animales et végétales.
En dehors de tout jugement moral, ce déséquilibre ne peut pas ne pas avoir de conséquences sur la survie même de l’espèce, car la complexité et la diversité biologiques sont des conditions fondamentales de l’équilibre de l’écosystème.
Notre respect de l’animal ne doit pas être réservé à nos animaux domestiques, voire à nos animaux de compagnie. Plus généralement nous devons adopter une attitude responsable dans la manière dont nous habitons le monde, en clair laisser suffisamment de territoire aux autres espèces pour qu’elles puissent survivre.
Le premier droit de l’animal est un droit à la vie dans son habitat naturel et préservé (pour les animaux sauvages) et dans des conditions de bien-être physiologique (pour les animaux domestiques).
LA FAUNE SAUVAGE

Les grands prédateurs doivent être rigoureusement


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunenormandie 440 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines