Magazine Culture

Les naufragés de l'île Tromelin

Publié le 15 mars 2009 par Pralinerie @Pralinerie

Comme tout le monde, j'ai reçu le dernier roman d'Irène Frain grâce à chez les filles. Je l'ai lu sans grand plaisir mais je m'y attendais un peu car ma première rencontre n'avait pas laissé de grandes traces dans ma vie littéraire. En fait, c'est ma maman qui adore cet auteur. Mais je dois avouer que cette histoire de naufrage m'a plus plu que l'histoire de famille. Mon amour de la mer, des bateaux et de l'aventure a été comblé ! Après, le coté moralisateur sur l'esclavage est parfois de trop même si je comprends et partage cette indignation. En fait, ça n'avait pas vraiment sa place au fil du texte ai-je trouvé.
L'histoire est celle du naufrage de l'Utile qui avait à son bord une cargaison frauduleuse d'esclaves. L'île sur laquelle les survivants abordent est un caillou balayé par des ouragans dans l'océan indien. Les premières nécessités : trouver de l'eau, vivre sans s'entretuer et trouver un moyen de regagner la civilisation. Castellan, chef charismatique aux yeux couleur pluie, dessine les plans d'un nouveau bateau et organise le travail de tous, blancs et noirs. Sauf que seuls les blancs repartiront, abandonnant leur "cargaison" aux ouragans. Et les autorités compétentes se contrefichent du serment d'un Castellan à des esclaves. Ce qui m'a vraiment plu : le premier contact avec cette île qui se cache de ceux qui a cherche, cette île qui navigue presque, sa sauvagerie et le travail d'historien (qui a pu écrire, où ont atterri les archives etc). Ce qui m'a plus pesé : les aspects psychologiques, même suggérés, sont omniprésents et le saut constant d'un personnage à l'autre, sans trop creuser : l'auteur imagine quelques pensées, ressentis, paroles... et jamais on n'en entend plus parler.
Une lecture qui ne m'a pas transportée, mais qui plaira certainement plus aux autres membres de ma famille !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pralinerie 1161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine