Magazine Culture

Ca reste quand même le roi

Publié le 16 mars 2009 par Juval @valerieCG

Didier WampasSamedi soir, j’ai assisté à un grand moment de télé.

Tout a commencé quand Dieu a hurlé “y’a Didier Wampas chez Ruquier viens regarder Femme“.

Il avait omis de me dire qu’il y avait aussi Doc Gyneco qui nous a gratifié de cours de drague australopithèques, c’était passionnant. Quand une femme vous plaît (et que vous êtes un homme évidemment), faites lui de sympathiques mouvements de langue.  Soit elle vous confond avec une limace qui rampe sur une feuille, soit elle fond. (enfin si elle a beaucoup bu).

Après il nous a fait une étude sociologique de haute volée pour nous expliquer combien Joey Starr et Samy Naceri donnent une mauvaise image de la banlieue.  J’ai attendu qu’il nous dise la même chose d’Hallyday et Sardou mais ca n’est jamais venu. Etrangement.
On a aussi eu un grand passage sur les DOM-TOM ; Gyneco veut bien être secrétaire d’état, on en est bien content.

wampas04.jpg
Et donc Didier.

Didier Wampas c’est un peu l’anti Séguéla en fait. Dieu me souffle “un homme normal dans un monde anormal”.
Didier nous a expliqué que, certes il a des sympathies de gauche, mais il a refusé de jouer à un meeting de Montebourg car celui-ci voulait le payer et lui voulait faire ca gratuitement.
Et comme il était choqué, il a refusé de jouer tout court.

Didier ne regarde pas les ventes de ses disques, il s’en fout. Et il continue à faire le flemmard de fonctionnaire gavé de privilèges à la RATP,   plutot que de ne faire que de la musique ; sinon il devrait faire plus d’albums et ca l’emmerderait.
Après j’ai entendu que Bashung était mort. Nul doute qu’on nous sortira une émission spéciale à base de “la clope c’est mal”.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juval 59548 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines