Magazine Culture

Pour clore la quinzaine poétique

Par Chatperlipopette

LES PREMIÈRES FLEURS
(« Die ersten Blumen »)
Là-bas, près du ruisseau,Où les saules rouges vers l’eauPenchent leur front, en abondanceDes fleurs d’or ont ouvert les yeux.Pour moi qui dès longtemps ai perdu l’innocence,Se peut-il qu’en ces lieuxDans le regard des fleurs le souvenir renaisse?J’y vois le reflet d’or de ma jeune saison.J’étais venu cueillir des fleurs, mais je les laisseEt, vieil homme à présent, je rentre à la maison.
Hermann Hesse
(Poèmes choisis, José Corti, 1994) NB: J'ai pris cette photo hier après-midi lors d'une promenade ensoleillée dans la campagne où se parent les saules sur les talus d'un bocage qui survit!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chatperlipopette 38 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines