Magazine Culture

Négationnisme d'un prof de religion islamique de Bruxelles devant un rescapé des camps

Publié le 17 mars 2009 par Jeunenormandie
source: RTL Info - A la Une

Un rescapé des camps qui racontait son histoire à des élèves de l'Athénée Bruxelles 2, à Laeken, a été pris à partie par un professeur de religion islamique, qui lui a dit que son récit était "largement exagéré". Henri Kichka avait été invité par la direction de l'Athénée à raconter son histoire et celle de sa famille à 150 élèves de secondaire vendredi passé. Et cette fois, l'école a décidé de filmer son récit vu que "les témoins disparaissent ; nous voulons garder des traces", selon la direction.

> ECOUTEZ LE TEMOIGNAGE DU VIEIL HOMME


Pendant la rencontre avec les élèves, un prof de religion islamique semble relativiser le témoignage. Interpellé par des élèves et des profs, il finit par déclarer que le récit d'Henri Kirchka est "largement exagéré", provoquant un chahut, selon le journal Le Soir qui relate les faits ce mardi.
Lundi, les syndicats ont revu les cassettes de la rencontre. "Nous avons retranscrit les propos tenus. A nos yeux - mais ce n'est pas à nous d'en juger -, l'auteur fait siennes les thèses négationnistes de Roger Garaudy, qu'il cite", soulignent les syndicats.
L'affaire ne restera pas sans suite, assurent la…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunenormandie 440 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines