Magazine Culture

Groupe Moët Hennessy / Pas de baisse de prix

Publié le 17 mars 2009 par Jeunenormandie

Christophe Navarre, président de Moët Hennessy, évoque le ralentissement des expéditions champenoises. La posture de la maison est d'être réactive. En attendant « On maintient le cap ».

À la tête de l'empire des vins et spiritueux de Moët Hennessy, Christophe Navarre connaît bien la Champagne. Durant deux ans (2002 à 2004) il a assuré l'intérim à la tête de Moët & Chandon entre le départ de Jean-Marie Laborde (actuel directeur de Remy-Cointreau) et l'arrivée de l'actuel président Frédéric Cuménal. Âgé d'une cinquantaine d'années, l'homme, qualifié de globe-trotter hyperactif, s'occupe des plus beaux fleurons des spiritueux au monde à l'instar de Moët, Dom Pérignon, Yquem, Ruinart, Clicquot, Krug, Belvédère, Glenmorangie, le rhum Ten Kane… Comment Moët Hennessy envisage son avenir en Champagne ? Christophe Navarre : « Moët Hennessy est le leader en Champagne. En tant que leader, nous devons garder un œil sur les marchés, l'autre sur le champagne. C'est vrai que suite à la crise financière, nous subissons un ralentissement économique qui varie en intensité d'un pays à l'autre dans le monde. Toutefois, on ne peut pas le nier, le champagne est impacté. En revanche, même impacté, nous nous devons de préparer le rebond. On le sait, il y

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunenormandie 440 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines