Magazine Culture

Désolé, ça se bouscule

Par Georgesf
Mon blog n'est guère tenu ces derniers temps, et j'en suis désolé pour ceux qui ont la bonne volonté de venir cliquer au cas où, et repartent déçus. Peut-être repartiraient-ils encore plus déçus si j'avais quelque chose à raconter.

En fait, j'ai trop de choses à raconter, dont la plupart n'ont aucun intérêt littéraire. Je ne prétends pas vous ouvrir de journal intime, ni vous imposer de chronique familiale, encore moins vous proposer mes recettes de clafoutis ni vous étaler mes vues sur la situation politique actuelle, qui sont aussi inintéressantes que cette situation.

Seuls événements racontables (oui, deux é, je le précise pour le visiteur qui a prétendu me corriger récemment, avant de jouer aux profs, on va chercher son dictionnaire) :

- ce soir, je participe à la remise des prix du concours "Plumes d'agence", dont j'étais juré. Ce prix est réservé aux publicitaires. Nous avons chacun pu repérer de bons textes. Mais ceux que louaient Alain Absire, Babette Auvray Pagnozzi, ou Nicolas Vidal n'étaient jamais les mêmes que les miens. La qualité littéraire est décidément un concept terriblement subjectif, ou en tout cas très aléatoire. Cela se passera à l'Hôtel Massa, siège de la Société des Gens de Lettres, dont Alain Absire est le président. Il paraît que le décor est somptueux. J'espère que le buffet le sera aussi.

- demain, mercredi 18 mars, au salon du livre à 11 heures, je lirai une nouvelle inédite au stand "Théâtre et nouvelles", R 63, en face du Castor Astral. Cette nouvelle  "Le sixième océan" devait initialement faire partie du recueil "Qui comme Ulysse", elle se passe à Montevideo.

- ce même mercredi à 12 h 30,  je serai au
Lecteur Studio SNCF (G80), Je répondrai à une interview, puis je donnerai lecture de quelques passages de mon roman "Le film va faire un malheur"..

- samedi 21 et dimanche 22 mars, je serai au Salon du Livre de Bondues (près de Lille). Excellent salon, où l'accueil des organisateurs est aussi bon que celui des visiteurs. Le dimanche après-midi, à 15 h 30, je participerai à un débat en compagnie de deux très bons auteurs et bons amis : Xavier Houssin et Richard Andrieux. Si je ne suis pas intéressant, ce n'est pas grave, ils le seront.

Le reste de la journée, je serai aussi au salon, mais probablement invisible. Là encore, truc pas racontable.

A part ça ? Le salon du livre se termine et j'ai été heureux de pouvoir y rencontrer plusieurs fidèles de ce blog, plusieurs blogueuses aussi (et même un blogueur). Oui, heureuses rencontres. Et curieuses, car je perçois toujours les personnalités croisées sur le net comme des êtres fictifs : il est étonnant de les voir se matérialiser au milieu de ces dizaines ou centaines de milliers de livres. Tiens, bonne question au passage : combien de livres pouvons-nous trouver au Salon ? Et combien de livres différents ? Quelqu'un connaît-il la réponse ?


Je relis ce billet, et je tiens à vous dire combien je suis navré de vous condamner à une telle lecture. Si vous êtes arrivé jusqu'au bout, faites-vous connaître : je vous remettrai une médaille.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Georgesf 63 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines