Magazine Cinéma

Je te mangerais

Par Marymalo


C'est en spectateur que nous sommes invités à ce drame de la jalousie, de l'amour possessif joué et réalisé avec subtilité. La musique aurait pu créer l'empathie, elle ne reste qu'un des éléments de cette composition un peu trop froide pour le sujet traité. Ni envôutant, ni dérangeant, ni vraiment sulfureux, ce premier film de Sophie Laloy, en partie autobiographique, séduit cependant par sa finesse et par la sensualité que savent dégager les deux actrices Isild Le Besco et la jeune Judith Davis.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines