Magazine Conso

Shaun white snowboarding : test PS3 !

Publié le 17 mars 2009 par Lacoc

EuropeSummit_01.jpg

packshot-PS3-3D.png

Sorti en toute fin d’année dernière chez Ubisoft, Shaun White Snowboarding est évidemment un jeu de snowboard avec en guest star le célèbre Shaun White. Jusque là fastoche. Testé sur Playstation 3, ce jeu est une sorte d’open world sur pistes enneignées où le snowboard est roi... Attention à l’avalanche!!!


A la manière du skate, le snowboard est une discipline qui comprte son lot de complexité à travers des noms de figures, d’accessoires aux noms souvent difficiles à retenir. Avec Shaun White Snowbarding, si on est dans un titre accessible aux neophytes dans le gameplay il reste très riche et complet en matière de technique et seuls les initiés y comprendront quelque-chose sans problème. Pour les autres donc, il faudra s’entrainer, apprendre les termes, les rudiments... pour s’amuser encore plus!


Comme dans bon nombre de jeux, vous commencer par la création de votre joueur : physique, vêtements, accessoires, tout y est et tout s’achète... Effectivement, vous aurez un choix très restreint au début. A vous de gagner des sous sur la pistes à travers les différents challenges proposés. Aidez continuellement par les conseils de Shaun en personne, vous évoluerez donc sur des pistes de différents endroits du globe comme l’Europe, le Japon et l’Alaska. Dans ces différents reliefs vous avez donc accès à de multiples épreuves. A la manière d’un GTA des neiges, vous pouvez vous dirigez où bon vous semble à la recherche de défis ou autres épreuves grâce à un petit radar. C’est sur ce point que Shaun White Snowboarding se distingue : un veritable open world de pistes enneigées vous est offert. Vous pouvez dévaler les pentes par le chemin souhaité, vous glissez sur tout ce que vous rencontrez et arrivé en bas vous pouvez prendre le télésiège ou même un hélicoptère pour remonter! Vous pouvez même déchausser la planche à tous moments pour marcher dans des endroits moins accessibles avec la planche. Un véritable sentiment de liberté. Et pour un titre qui se déroule à l’air pur c’est plutôt bien.

ShaunWhite_Inventorymenu.jpg
EuropeNaturalHalfpipe_01.jpg
ShaunWhite_ObservingFromLodge.jpg
ShaunWhite_TailPress.jpg

Au niveau de la prise en main, c’est assez fastidieux au début car très sensible. C’est plutot bien pour ceux qui s’en sortent facilement car cela permet beaucoup de mouvements différents mais il faudra un temps d’adaptation pour la majorité des joueurs.Un certain timing et un bon dosage des sticks sont donc de rigueur nécessaires pour conserver un bon équilibre, représenté par une jauge de couleur lorsque le rider est sur un rail. Des endroits hors-pistes avec crevasse etc seront encore plus délicats, et gérer les sauts devient ici très périlleux. Comme en vrai quoi! En plus d’une certaine difficulté qui n’est pas un défaut avouons-le, j’ai rencontré des soucis de collisions notamment avec les autres skieurs ou certains éléments de décors. Aussi, pour monter quelques marches à pieds c’est souvent un calvaire. Quoiqu’il en soit l’interaction avec les autres personnages est souvent amusante, on pourra par exemple leur jeter des boules de neiges plus ou moins fort! Inutile mais bien drôle...


En tous cas, SWS offre un gameplay fourni permettant des rides de folies avec tout plein de mouvements différents, de sauts, de glissades, de choregraphie, etc.. les connaisseurs vont se régaler. Faisables en mode libre, il sera encore meilleur de faire vos preuves dans les défis et compétitions proposés. Ceux-ci sont étalés sur quatre niveaux de difficulté avec des objectifs variés. Il pourra vous être demandé de passer votre meilleur trick (saut), lancé depuis le kicker (tremlin), de prendre les rails et les caisses pour marquer le maximum de points, d'enchaîner des tricks aériens dans le pipe (demi-tube), de franchir toutes les portes jusqu'à la ligne d'arrivée, de récupérer des cibles, de passer entre des fanions ou tout simplement d'atteindre la bas de la piste le plus vite possible... Vous gagnez ainsi des points donc de l’argent afin de modifier votre attirail pour plus de performance et débloquer d’autres défis.

SWwii_NP_hires_print.jpg

Malgré les quelques défauts de collision, il faut dire que la réalisation de SWS est de haute volée avec des décors enneigés somptueux et une profondeur de champs exceptionnelle qui vous donne le vertige. Parfois, en hors-piste vous sentez l’avalanche derrière vous avec un plan éloigné. En 5.1. la bande sonore rajoute à l’effet avec un surround qui gronde doucement! Les personnages sont eux aussi bien modélisés avec une animation correcte et naturelle. Rien à redire.


Si vous êtes au point techniquement, vous pourrez vous confrontez aux autres joueurs en ligne avec trois types de défis exclusifs. Le Roi de la Colline tout d'abord, où l'objectif est de faire monter votre respect en un minimum de temps. La Rat Race ensuite, dans laquelle il est question d'emprunter votre propre itinéraire pour venir à bout de vos adversaires. Enfin, un système de paris en ligne est disponible pour gagner des sous (dans le jeu hein...) mais aussi pour en perdre!. On aurait pu aimer un mode multi en écran splitté mais le mode online comble cette absence avec des modes variés.


Réalisé de bien belle manière Shaun White Snowboarding nous offre un bol d’air avec une immersion totale dans les montagnes enneigées. C’est un plaisir de les dévaler à toute vitesse ou à coups de trick ou autres grind de folie. On regrette peut-être une maniabilité pas facile à appréhender d’entrée de jeux mais après quelques entrainements c’est un véritable plaisirs de réaliser des figures très variées. Le contenu est là aussi avec de nombreuses épreuves amener agréablement avec un monde libre à la GTA. En plus de cela, pour les pros, un mode online fourni est dispo. Une belle réussite pour cette simulation de snowboard en HD!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lacoc 430 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte