Magazine Culture

Chouette!

Publié le 17 mars 2009 par Bastienb

Je fais partie comme beaucoup d’enfants de ceux qui ont longtemps pensé que le chouette est la femme du hibou alors que pas du tout. C’est pourquoi je me suis intéressé à ce qui les différencie : si je rencontre un rapace nocturne dans la rue, je veux savoir s’il s’agit d’une chouette ou d’un hibou!

Pour commencer il font quand même partie de la même famille (j’ai pas dit mari et femme!), les rapaces noctures. On trouve des espèces de chouettes et de hiboux partout dans le monde car ils peuvent chasser dans tous types de terrains.

Le plus grand spécimen est le hibou grand duc qui a une envergure de 150 à 175 cm pour 1,5 à 3kg! Et le plus petit est la chouette Chevêchette d’Europe qui a une envergure de 35cm pour 55 à 90g…

Le principal indice pour distinguer une chouette d’un hibou sont les aigrettes. Les aigrettes sont des plumes qui ornent le dessus de la tête. Elle peuvent être confondues avec des oreilles mais n’ont aucun rôle dans l’ouïe de l’animal, ce sont juste de plumes qui sont plus ou moins dressées en fonction de l’humeur de l’oiseau. Les aigrettes sont spécifiques aux hiboux, ainsi si vous tombez nez-à-nez avec un rapace nocturne à aigrettes, vous saurez qu’il s’agit d’un hibou mais tous les hiboux n’ont pas d’aigrettes (le grand duc et le moyen duc en ont)

C’est pourquoi dans le cas ou il n’a pas d’aigrettes, il n’est pas possible pour un amateur de reconnaitre un hibou d’une chouette, à moins de connaitre par cœur les tailles, plumages et lieu de vie des différentes espèces (je laisse ça aux ornithologues).

Les chouettes et hiboux sont sujets à de nombreuses légendes et symboles mythologiques. Tout d’abord chez les grecs la chouette (Chevêche d’Athéna) était l’animal favori d’Athéna car les grecs pensait que c’est une lumière interne qui lui permettait de voir la nuit. On peut encore voir la chouette d’Athéna sur les euros grecs.

Chez les romains c’était un présage de mort, tout comme au moyen age où ils étaient considérés comme des messagers de satan. Ainsi pour éloigner le mauvais sort, les gens avaient pour habitude de clouer vivante une chouette avec les ailes écartées contre la porte des granges.

Au contraire chez les indiens d’Amérique du nord les hiboux étaient respectés en tant qu’accompagnateurs des âmes qui passaient dans l’au delà. Les Cherokees demandaient conseil aux hiboux en cas de malheur.

Les hiboux en Europe étaient considérés comme les animaux de compagnie des sorciers. J.K. Rowling en a fait un animal sympathique à travers Hedwidge, le Harfang des neige qui accompagne Harry Potter.

Pour ceux qui veulent en savoir davantage je leur recommande ce document très riche dont je me suis inspiré pour cet article : http://www.fr.ch/mhn/bubo/Dossier_peda_Hiboux.pdf

( les enfants pourront faire les jeux à la fin

:-)
)

Posté par lieutenant le 17 mars 2009
Culture générale > Croyances, Nature |

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bastienb 57544 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine