Magazine Culture

Les étudiants chinois s'arrachent le Petit livre rouge de Mao

Publié le 23 mars 2009 par Actualitté
Il n'y a pas qu'en France ou en Europe que les étudiants redoutent pour leur avenir : la Chine compte actuellement des millions de jeunes qui se replongent dans le Petit livre rouge de Mao, pour tenter d'y trouver la bonne parole, ou du moins un certain soutien.
Avec 25 millions de chômeurs et des jeunes diplômés sur le carreau, les lecteurs revenant vers Mao ne se comptent plus : dans la librairie Utopia, que dirige Fan Jinggang, les problématiques sociales l'ont emporté sur ses velléités d'établissements alternatif. Bilan, on veut du Mao depuis que la crise est partout, avec des ventes qui seraient 5 fois plus importantes dans cette librairie proche de l'université de Beida.
L'époque Mao semble avoir quelque chose de nostalgique pour ces étudiants qui dépensent pour leurs études, sans être assurés de quoi que ce soit. « À l'époque de Mao, tout le monde était égal, il n'y avait pas de privilèges. Mais, aujourd'hui, seuls les 'officials' sont riches et en bonne santé. L'égalité sous Mao, c'était une bonne chose », rapporte France 24.
Si l'on n'avoue pour autant pas les revenus liés à ces ventes, tout porte à croire qu'ils sont conséquents. De fait, selon ses estimations, il se vendrait 200 exemplaires par mois à l'heure actuelle. Mais l'engouement pour les doctrines maoïstes qui rassureraient les lecteurs est toutefois exempt de toutes les exactions liées à ce mouvement politique, qui a fait plus pour l'anéantissement des droits de l'homme que Marx pour le grand capital.
Manifestement, le gouvernement ne s'oppose pas non plus à la redécouverte du petit livre, et le librairie assure qu'il ne dépend pas de la volonté étatique concernant les livres qu'il propose. On trouve son réconfort où l'on peut...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Actualitté 3262 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine